AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 (m) l'enfoiré de manager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit lutin
Sid Brythe

messages : 23
célébrité, © : st, cheap thrills.
âge : eighteen, feels like eighty
occupation : waitress, stay alive
côté coeur : gagged heart


POST-IT
List on the fridge :
RPs : disponible
(m) l'enfoiré de manager. Empty
MessageSujet: (m) l'enfoiré de manager.   (m) l'enfoiré de manager. EmptyDim 27 Nov - 15:19

l'enfoiré de manager.
(h) (prénom et nom au choix) - 32yo - manager de l'un des restaurant du deerfoot inn & casino - marié et père, mais homosexuel. (libre)
t'as tout tenté pour être dans ses bonnes grâces, même le draguer c'est dire. mais rien à faire, ta tête ne lui revient pas. au début, il se contentait de te traiter comme un chien. misogyne en plus d'être un abruti, tu laissais couler parce que t'avais besoin de cet emploi. tu n'avais que seize ans, tu venais d'entrer dans le monde tu travail, alors ce n'était pas le moment de faire des vagues. t'as pris sur toi, une année - durant laquelle il a tenté de te virer cinquante fois. manque de bol, t'es irréprochable au travail. du moins tu l'étais, jusqu'au jour où tu es arrivée encore bourrée pour ton service du midi. faut dire que la veille au soir, il t'avait encore bien saoulé. alors tu t'étais déchiré la tête, jusqu'à ce que le réveil de ton smartphone sonne et que tu te rendes compte que t'étais encore dehors, un joint à la main entourée de gens que tu ne connaissais même pas. t'es quand même allée travailler, car de toute façon si tu n'y allais pas, tu te serais quand même fait virer. alors tu t'es pointée, t'as tenté de te recoiffer brièvement dans les vestiaire. et après un coup d'eau sur ton visage, t'es allée jusqu'à son bureau pour t'excuser des quelques minutes de retard. t'aurais du frapper. t'aurais vraiment du frapper, ou peut-être pas, peut-être qu'entrer comme dans un moulin était la meilleure chose que tu n'es jamais faite. il était là, ce connard. avec l'un de tes collègues, jeune, bien plus jeune que lui, à peine plus âgé que toi. et ils ne jouaient pas aux cartes, clairement pas. il t'a vu, vos regards se sont croisés, à tous les trois. une seconde, trois, cinq. et t'as refermé la porte, t'as pris ton service et t'es rentrée chez toi le soir, comme si de rien n'était.

le lendemain, une lettre de licenciement t'attendais dans ton casier. trop de retards, pas assez d'énergie au travail et toutes les conneries que son esprit tordu avait pu trouver. mais t'as quand même enfilé ton uniforme, et avec le sourire t'es allée travailler. un putain de sourire provocateur. il t'a choppé par le bras, t'as traîné jusqu'à son bureau, plaquée contre le mur avant de te hurler de dégager de là. sauf que tu n'avais jamais eu plus ta place dans ce restaurant que maintenant. maintenant que tu le tenais. les rôles s'inversaient. car ce qu'il ne savait pas, cet enfoiré, c'est que tu connaissais sa femme. sa si belle femme, que tu croisais chaque matin devant l'école primaire lorsque tu déposais ta petite-soeur de six ans, qui est dans la même classe que sa fille. elle est belle, sa femme. si gentille. ils semblaient former une tellement belle famille. mais les apparences sont trompeuses, visiblement. t'aurais du le savoir, qui de mieux placée que toi pour savoir ça ? « vous passerez le bonjour à votre femme. Vous ai-je déjà dit que nous nous retrouvions tous les premiers dimanches du mois au Melrose, entre mamans ? Je ne le suis pas, Peyton n'est que ma petite-soeur, mais toutes ces femmes sont tellement gentilles. Je ne raterais ces rencontres pour rien au monde. Vous devriez venir un jour, accompagner votre petite famille, ça serait vraiment sympa. » et t'es partie, sans attendre la réponse de ce connard qui avait choisi la pire des victimes.

les célébrités / à ta guise, fais toi plaisir.

possibilité de faire sa femme et le fameux collègue/amant en pré-lien bien-sûr, pour plus de piment. nous verrons tout ça ensemble, comme pour ce qui est de l'évolution, mais n'hésites surtout pas à débarquer avec tes idées farfelues (m) l'enfoiré de manager. 1118483670

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(m) l'enfoiré de manager.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CHARACTERS) :: Lost and found :: I'll be there-
Sauter vers: