AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (gemma) i belong to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit lutin
avatar

messages : 22
célébrité, © : robert downey jr, angel180886
âge : cinquante-trois ans
occupation : producteur et scénariste de théâtre. Bien sarcastique, il arrive à faire pleurer les comédiennes et provoquer des crises de nerfs chez les comédiens.


POST-IT
List on the fridge :
RPs :
MessageSujet: (gemma) i belong to you   Lun 28 Nov - 18:13


Gemma & Presley
i belong to you

Il fallait que je lui en parle. Je m'étais toujours promis dans un couple de ne jamais rien cacher à l'autre et ce n'était pas aujourd’hui que j'allais commencer. Je devais lui annoncer cette nouvelle qui n'était pas évident. Je ne voulais pas qu'elle croit que j'avais des enfants aux quatre coins de la Terre. J'étais allé chercher Eli à la crèche en rentrant du travail. On pouvait dire que j'avais été de mauvaise humeur tout le long de la journée. Je n'avais pas arrêter de reprendre les acteurs en leur disant à quel point leur jeu était pathétique. Je ne savais pas du tout si on allait pouvoir être prêt à temps à ce rythme là. J'étais parti vers seize heures et je m'étais dirigé ver le centre ville pour récupérer Eli et rentrer à la maison. Je voulais avoir une discussion tranquille avec Gemma. C'était loin d'être gagnée, car elle était rentrée tard et on avait dîner tout en faisant manger Eli qui avait décidé une nouvelle fois de ne pas manger ses brocolis. Quand il y avait brocolis, c'était toujours la guerre pour le faire manger, et cette fois-ci cela ne rata pas encore. Après, il eut bien du mal à s'endormir et au final on se retrouvait tous les deux dans la chambre à coucher sans avoir pu parler. Je ne savais pas comment aborder le sujet, je n'allais pas lui lancer cela comme une fleur, je voulais la préparer, surtout dans son état ce n'était pas bon le stress. Ainsi je m'étais assis sur le lit pour enlever ma cravate alors que je l'observais. « Comment a été ta journée ? » Je préférais commencer en douceur. Je réfléchissais à comment aborder le sujet. Décidément cette rencontre fortuite l'autre soir m'avait bien remué la cervelle. Je déboutonnais doucement ma cheville quand je me mis à fermer les yeux. « Il faut que te parle de quelque chose... » Je te détestais dire ce genre de phrase. C'était le genre de phrase qui dans les films pouvait provoquer un drame. Je m'approchais de la porte de la salle de bains avant de m'appuyer contre le mur. « Rien de grave, je te le promets mais c'est juste très important... » J'essayais tant bien que mal de la rassurer. Déjà notre différence d'âge n'était pas bien vu de plusieurs personnes et surtout de ses parents. C'est sur, j'aurai sans doute pas apprécier moi-même que ma fille de vingt-huit ans sorte avec un homme de l'âge de ses parents. Alors, j'avais toujours peur que quelque chose arrive à faire exploser notre relation. Je ne savais pas comment lui annoncer que j'avais appris que j'avais un fils qui était plus âgée qu'elle. Je ne voulais pas la stresser pour un rien mais je ne pouvais pas lui cacher non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 92
pseudo : weasleys.
célébrité, © : a. vikander (balaclava)
âge : vingt-neuf ans.
occupation : infirmière à l'hôpital.
côté coeur : en couple.

MessageSujet: Re: (gemma) i belong to you   Lun 28 Nov - 19:15


Gemma & Presley
i belong to you
Une journée interminable, remplie de petits incidents tous plus ridicules les uns que les autres, mais c'est ce qui te pousse à te lever chaque matin, soigner, aider les autres. Ton service se finit tard, un peu après vingt heures, et Eli est déjà rentré, Presley a dû aller le chercher. Au menu ce soir, brocolis. Tu es rentrée relativement tard, pour pouvoir préparer un repas plus "intéressant", et comme toujours, ce repas se finit en caprices. Après avoir débarrassé la cuisine, tu montes coucher Eli en compagnie de ton petit-ami, puis prend une douche, pendant laquelle tu prends le temps de te détendre. Entre le boulot, ton fils, et celui qui grandit dans ton ventre, tu n'as plus une minute de répit. Sortie de la douche après cinq minutes sous l'eau brûlante, tu enfiles un short en coton, ainsi qu'un t-shirt, ton ventre étant devenu trop gros pour que tu mettes tes pyjamas habituels. « Comment a été ta journée ? » Tu es surprise de sa question, tu ne l'avais pas entendu parler depuis que votre fils était couché, et c'était rare, qu'il ne râle pas à propos l'un de ses comédiens, ou même que vous ayez une conversation, aussi banale qu'elle soit. « Épuisante. C'est hallucinant le nombre de gens qui viennent à l'hôpital dès qu'ils ont une écharde dans le doigt ou une simple migraine. » Tu soupires, mais tu aimes ton boulot. Les journées remplies d'urgences, ce n'est que dans les films ou séries. « Et toi, ça s'est bien passé mon chéri ? »  Tu ne lui donnes que rarement des surnoms affectifs, mais tu as besoin d'amour après cette journée. Tu t'appliques à démêler tes cheveux, remplis de nœuds après une journée passée attachée en un chignon.   « Il faut que te parle de quelque chose... »  Tu tournes la tête en sa direction, et fronce tes sourcils. Tu n'aimes pas ce genre de phrase, d'autant que votre relation en fait parler plus d'un, et rarement d'une manière positive, tout peut faire imploser votre couple, même si vous êtes ensemble depuis déjà quelques temps. « Rien de grave, je te le promets mais c'est juste très important... » Tu hoches la tête, avant de soupirer.« Je t'en prie, ne me dis pas que mes parents arrivent dans la semaine, ou pire Eli à fait des conneries à la crèche aujourd'hui. » Tu aimes plus que tout tes parents, mais leur désaccord envers ta relation amoureuse, a quelque peu refroidit vos rapports, mais tu tentes de faire des efforts lorsque tu les vois, puisque c'est assez rare, étant donné qu'ils sont restés en France. « Excuse moi je t'ai coupé. » Tu sors de la salle de bain, dont tu éteins la lumière. Tu te places face à Presley, et encadre son visage de tes mains, tes cheveux tombent sur tes épaules. Tu le regardes et lui souris. « Tu peux tout me dire Presley, tu le sais. »

---------------------------------------
oh, i know, i know. you're torn up inside cos you think you don't like me. news for you. you fucking love me. you'd like to be me, you just can't quite admit it, can you? chip on your shoulder much?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(gemma) i belong to you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Northwest-
Sauter vers: