AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 allures. (gabriella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit lutin
avatar

messages : 39
célébrité, © : ulliel.
âge : trente-deux ans.
occupation : avocat, nouveau papa.
côté coeur : les crocs de sortie.

MessageSujet: allures. (gabriella)   Mar 29 Nov - 0:57


Gabriella & Zachary


Ce soir c'est chez toi que ça se passe. Une soirée comme il se doit. Bouteilles de vins et c'est toi qui t'es mis aux fourneaux pour le bon plaisir de tes invités. C'est le tablier encore sur les hanches que tu as ouvert la porte d'ailleurs. Les rires sont de la partie, l'heure tourne mais vous ne la regardez jamais. Autour de la table cinq convives, deux femmes et trois hommes, tous des amis de longues dates plus ou moins, anciens collègues de boulot, ou connaissances de soirées du même genre. Un verre de rouge entre les doigts, tu suis les conversation, tu réponds au questions et tu sors quelques blagues que tu dois être le seul à comprendre, l'alcool te monte déjà au crâne et la fatigue n'arrange rien. Pourtant tu tiens toujours debout -ou du moins assis- et t'as les yeux rivés sur Gabrielle l'espace d'un instant, le temps d'un sourire en coin parce qu'elle est sublime dans sa robe du soir. Tu ne lui as pas vraiment adressé la parole encore, la femme est accaparée par Lionel qui n'a de cesses de la complimenter. Habitude qu'il a prise depuis qu'il la sait célibataire, habitude qu'il a prise depuis qu'il pense avoir ses chances, les hommes succombent facilement face à elle. Il n'est pas le premier et il ne sera certainement pas le dernier. je te ressers ? que tu lances à la jeune femme, sans attendre de réponse tu es déjà debout la bouteille dans une main et le liquide coule délicatement dans le verre. Lionel t'observe d'un mauvais oeil, sa voix résonne. tu joues les gentlemen goldstein ? la seule réponse qu'il obtient c'est un ricanement de ta part, un vague sourire alors que tu t'avances dans le salon ouvert de ton loft pour allumer la chaine-hifi. La musique résonne dans le loft, tu remontes tes manches et t'es déjà en train de battre le ryhtme. vous vous faites vieux je crois. que tu leurs lances à tous, parce que t'as envie qu'ils viennent rayer ton parquet, qu'ils s'amusent comme lorsque vous aviez encore vingt ans. T'as toujours été adepte des soirées tranquilles, des soirées d'adultes mais ce soir t'as envie de penser à autre chose. Revenir à ta vie d'avant, celle où tu n'avais pas de responsabilités, celle où tu n'avais pas d'enfants. Personne ne le sait encore. Et comme ils ne bougent pas, tu te laisses tomber dans ton canapé non loin d'une bouteille de whisky que tu débouches déjà. Le regard dans le vide, le nouveau verre déjà aux lèvres et le liquide brun qui anesthésie tes papilles. tu vas bien m'offrir une danse gabriella, hum ? une demande, une envie soudaine, te voilà comme un enfant la main presque tendue alors que t'attends une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit renne
avatar

messages : 85
pseudo : spf.
célébrité, © : g. gadot (tearsflight).
âge : trente-trois ans.
occupation : psychologue et professeur de yoga deux fois par semaine.
côté coeur : séparée de chaz et maman d'une petite fille de deux ans prénommée emma.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : zach, chaz, michael (3/3)
MessageSujet: Re: allures. (gabriella)   Mer 30 Nov - 0:31


Zachary & Gabriella
fire meet gasoline

Clac, clac. Ses talons résonnaient sur le parquet massif de son vaste appartement. Elle était pressée par le temps, car comme d’habitude les préparatifs avaient accaparé une bonne partie de sa soirée. Elle voulait être irréprochable comme à l’accoutumée. Elle ne supportait pas qu’un cheveu dépasse, qu’un fil soit décousu, ou qu’une tâche ne soit pas effacée par un lavage à chaud. Elle attrapa finalement l’ultime accessoire qui sublimera son allure : un rouge à lèvres de couleur pourpre. Elle l’appliqua avec minutie et contempla son reflet pendant quelques secondes. Pour qui se faisait-elle belle au juste ? Elle ne pouvait vraiment répondre à cette question, et se justifiait généralement en clamant que cela lui donnait plus de confiance en elle. Comme si elle en avait besoin. Elle attrapa son cabas Céline et jeta un dernier regard au cadre-photo la représentant avec sa petite fille, juste à l’entrée de l’appartement, avant de quitter ce dernier en poussant un soupir. Elle lui manquait terriblement. Mais la petite Emma n’était chez son père que pour le weekend, et la brune avait décidé de s’accorder un petit moment entre amis histoire de décompresser de ce rôle à plein-temps de maman. La soirée semblait par la suite très longue, trop longue, bien trop pesante aussi. La psychologue n’avait de cesse de lever les yeux au ciel face aux remarques de Lionel, un jeune homme désespérément à la recherche d’une demoiselle pour combler son lit, pour une nuit ou pour une vie d’après ses dires. Elle n’en pouvait tout simplement plus, et elle n’avait envie que d’une chose : rentrer chez elle. « Je te ressers ? » Son regard s’illumina, espérant enfin avoir trouvé un échappatoire et l’hôte de la soirée, Zachary, s’empressa de remplir à nouveau son verre de vin. Elle le remercia d’un sourire énigmatique et but aussitôt une gorgée, espérant noyer la médiocrité de son voisin de table dans ce verre de rouge. « Tu joues les gentlemen Goldstein ? » fit remarquer le fameux Lionel, sentant sans aucun doute un nouveau lion entrer dans la cage imaginaire qu’il s’était créée. Gabriella détourna le regard et se concentra sur la discussion entamée des deux autres convives. Elle n’était pas du genre à se soucier de ces combats de coqs. Elle avait l’habitude des hommes, de leur virilité exacerbée, et elle n’en avait simplement rien à faire de leurs démonstrations. Quelques notes de musique vinrent ensuite interrompre les pensées de la brune, et elle se retourna aussitôt pour découvrir Zachary en train de battre le tempo sur un classique de leurs jeunes années. « Vous vous faites vieux je crois. » lança-t-il face au calme des invités. Gabriella secoua la tête en pouffant d’un rire convenu et faux, comme le reste des amis présents. Elle n’était pas assez imbibée que pour se permettre de le rejoindre, mais elle ressentait le besoin d’échapper à la lourdeur du prénommé Lionel. « Tu vas bien m'offrir une danse Gabriella, hum ? » Désormais assis dans l’un des canapés, un verre de whisky en main, Zachary provoquait la psychologue. Elle le détailla un instant avant de reporter momentanément son attention sur Lionel. « Je crois que ton dîner délicieux le mérite bien ! » glissa-t-elle en direction de l’hôte, avant de terminer son verre d’une traite et de quitter avec joie son compagnon de table. Elle s’approcha alors de Zachary et lui tendit alors une main. « C’est bien parce que c’est toi. » Elle lui lança un clin d’oeil avant de perdre légèrement l’équilibre. Elle commençait à ressentir les effets de ces quelques verres de vin maintenant qu’elle était debout, en espérant qu’elle ne valse pas dans le décor par la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 39
célébrité, © : ulliel.
âge : trente-deux ans.
occupation : avocat, nouveau papa.
côté coeur : les crocs de sortie.

MessageSujet: Re: allures. (gabriella)   Ven 2 Déc - 14:13


Zachary & Gabriella
fire meet gasoline

T'as l'esprit joueur ce soir. Une envie de profiter plus que jamais. C'est sur Gabriella que t'a jeté ton dévolu, sans doute pour la sauver de votre ami devenu lourd ces derniers jours. Peut-être aussi parce qu'elle est splendide ce soir et que tu n'y es pas insensible. Elle s'approche enfin, te tends le main pour que tu la fasses danser comme promis. Un sourire se dessine sur tes lèvres et tu poses le verre sur la table basse pour te redresser et saisir sa main. Tu la fais tourner sur elle même, tu souris de plus belle quand tes yeux dessinent ses courbes. Tu la fais venir un peu plus contre toi, la danse sera sans doute très courte, tu la sens déjà tanguer sur ses talons haut. Le vin, sans aucun doute. je pense que t'es pas vraiment apte tout de suite. un léger rire t'échappe, c'est toujours sa main dans la tienne que tu l'accompagnes jusqu'au canapé. personne d'autre ? que tu lances en direction des autres, qui finissent par vous rejoindre. Tu reprends ta place sur le sofa, le verre de nouveau entre les mains. Les discussions reprennent, les rires se mêlent de nouveau et l'heure tourne toujours. C'est au compte goutte qu'ils s'éclipsent tous. Lionel en dernier bien évidemment, Lionel qui propose de raccompagner Gabriella et c'est toi qui décline sa proposition en promettant que tu t'en chargerais. La porte enfin fermée, tu te tournes vers la jeune femme toujours assise. L'alcool t'es monté à la tête et tes joues sont rosies. un vrai pot de colle celui-là ! qu'est-ce que tu lui as fait ? ricanes-tu alors que tu t'approches de nouveau pour reprendre ta place. Tes yeux clairs se plongent dans les siens, et tu lui proposes un dernier verre que tu es déjà en train de servir de toute manière. Ce n'est pas la première fois que vous vous retrouvez seuls en fin de soirée, c'est même toujours le cas. Des soirées à refaire le monde, philosopher sur des choses et d'autres. Parler de sa fille, peut-être qu'il faudrait que tu lui parles de la tienne. T'avales une nouvelle gorgée de whisky puis tu t'allumes une cigarette avant de t'enfoncer un peu plus dans le canapé moelleux. tu n'as pas Emma ce week-end je suppose ? question bête, elle serait rentrer depuis longtemps. ce n'est pas trop compliqué avec son père ? tu grimaces légèrement, de peux d'aborder un sujet trop sensible. Mais tu essais de savoir ce qui t'attend réellement, maintenant que Maya est entrée dans ta vie.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: allures. (gabriella)   

Revenir en haut Aller en bas
 
allures. (gabriella)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Downtown-
Sauter vers: