AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flocon de neige
avatar

messages : 126
pseudo : feeling free.
célébrité, © : griezmann, (c) feeling free.
âge : vingt-cinq ans.
occupation : ancien pilote d'hélicoptère dans l'aviation royale canadienne (quatrième escadre cold lake) jusqu'à cet accident. actuellement, il se réveille d'un long coma de huit mois et tente de reprendre goût à la vie.
côté coeur : il n'a d'yeux que pour ses princesses. zoella, la femme de sa vie. et anna, son petit bout de huit mois.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : indisponible (3/3) - zoe - nikki - levi
MessageSujet: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mar 29 Nov - 22:01

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Je suis en train de courir dans le sable. Il doit me manquer un bras et ma jambe me fait un mal de chien. Quand je baisse ma tête vers cette dernière, je vois qu’elle est en sang et que tout un tas de détritus niche dans la plaie. Je me retourne un instant et je vois cette fumée noire au loin. Je suis pris de remords alors je décide d’y retourner, d’aller secourir mes frères de patrie. Mais ils sont tous morts, ils ne respirent plus. Je panique, je me mets à pleurer et puis … le corps de ce bébé qui gît au milieu du sable à un mètre à peine … Je sursaute. Je me réveille, le dos complètement trempé. Je ne sais plus où je suis, j’ai l’impression d’avoir vécu ce jour de nouveau. Je tente de calmer ma respiration. En regardant à côté de moi, je vois que Zoe n’est pas là. Je ne sais même pas quelle heure il est. Je me redresse et m’assois sur le bord du lit. Ma tête entre les mains, je tente de me rassurer et de me dire que ce n’était qu’un mauvais rêve. Un de plus. La question est de savoir si j’arriverais à m’en débarrasser un jour. Je suis tellement chamboulé que je m’accroche à tous les meubles pour avancer. Pas besoin de béquilles. Je titube mais tout ce que je veux, c’est que Zoe me rassure. Ce bébé… Il était mort, il était dans le sable. Je veux voir Anna tout de suite. Voilà pourquoi je déteste tant m’assoupir. Ces siestes, c’est une mauvaise idée.

J’avance dans le couloir après avoir poussé la porte de la chambre. Il n’y a pas de bruit dans la maison. Peut-être que les filles ne sont pas là et que je suis seul. Je déglutis un peu. Ma main glisse le long du mur contre lequel je m’appuie en avançant. Zoe ? T’es là ? Ma voix tremblote un peu. On sent bien que je suis angoissé. Zoe va tout de suite savoir que j’ai encore fait un mauvais rêve, elle va encore essayer de me rassurer. Je vais me sentir mieux, parce que Zoe a toujours réussi à m’apaiser. Mais cette fois-ci, ce rêve n’est pas comme les autres. Pourquoi Anna y était ? Je ne veux pas qu’on fasse de mal à ma fille. Je ne veux pas qu’on la touche. Ni Zoe.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badgoodmoms.forumactif.com/t258-j-lui-acheterais-des-fous-rires-du-bonheur-et-du-reve-j-lui-donnerais-mon-monde-pour-qu-le-sien-soit-plus-beau http://badgoodmoms.forumactif.com/t405-il-aurait-pu-regarder-l-univers-entier-avec-ses-yeux-mais-il-ne-voyait-qu-elle
petit lutin
avatar

messages : 17
célébrité, © : Dove Cameron.

MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mer 30 Nov - 14:36

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Je m'étais levée tôt ce matin, Paav n'avait pas le sommeil facile, il bougeait beaucoup et même sans ça ses derniers temps j'avais beaucoup de mal à trouver le sommeil. J'avais beaucoup trop de choses à faire dans la journée, beaucoup trop de choses auxquelles pensées. On aurait pu croire que cela m'aurait assommer une fois au lit, mais chez moi c'était le contraire. Au lieu de tourner durant des heures, je préférait me lever. Il était assez tôt et Anna dormait encore, j'avais laisser Paav récupérer un minimum d'énergie et était partie me préparer un café à la cuisine. Un café, moi, étonnant n'est-ce pas ? Je détestais pourtant ça, ses derniers mois pourtant je m'étais surprise à en boire des tonnes. Le goût était assez amer et écoeurant pour que cela me remette les deux pieds dans la réalité. Tout s'arrangeais pourtant, Paav c'était réveiller, Anna était en bonne santé. J'aurais dû être comblée, mais j'étais fatiguée. Epuisée émotionnellement. Les derniers mois avaient été très difficiles, et alors que j'avais cru pouvoir me reposer maintenant que Paavlo serait là, il avait ses cauchemars. Ses horribles visions, les nuits agitées, il sortait beaucoup pour exorciser tout ça.. Parfois depuis son réveil j'avais l'impression qu'il était toujours à l'hôpital.. Perdue dans mes pensées, tasse à la main et le regard perdu dans le vide je fut sortie de mes rêveries par mon petit ami. Il prononce mon prénom et je tourne la tête en sa direction, et voilà ce dont je parles. Il se réveil en sursaut, tremblant, à l'agonie. Je lâche un petit soupire, puis dépose ma tasse pour aller à sa rencontre, je place mes mains autour de son visage que je caresse doucement pour tenter de le calmer. Ca va aller, je suis là. Tout va bien bébé, ça va aller. Répétais-je, d'une voix douce. Plusieurs fois par nuit, par jour. Je me doutais que ça arriverait, c'est ce qui arrive quand on tombe amoureuse d'un soldat.. Mais c'était aussi épuisant pour lui que pour moi. Encore un mauvais rêve ? Demandais-je en savant parfaitement que la réponse était positive.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flocon de neige
avatar

messages : 126
pseudo : feeling free.
célébrité, © : griezmann, (c) feeling free.
âge : vingt-cinq ans.
occupation : ancien pilote d'hélicoptère dans l'aviation royale canadienne (quatrième escadre cold lake) jusqu'à cet accident. actuellement, il se réveille d'un long coma de huit mois et tente de reprendre goût à la vie.
côté coeur : il n'a d'yeux que pour ses princesses. zoella, la femme de sa vie. et anna, son petit bout de huit mois.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : indisponible (3/3) - zoe - nikki - levi
MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mer 30 Nov - 23:01

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Ces rêves qui me collent à la peau. Chaque nuit, je vis ce calvaire. Je ne veux plus dormir, je ne veux plus fermer les paupières. C’est trop dur pour moi de revivre ce moment. Je marche dans le couloir, je demande si Zoe est là. Je me sens un peu rassuré quand j’entends sa voix, quand je la vois ensuite. Elle vient vers moi et cadre mon visage de ses mains. Mon regard se plonge dans le sien, à la recherche de sécurité. Je veux savoir si tout va bien, si Anna va bien. Je déglutis une énième fois. Je.. J’en ai marre de ces putains d'cauchemars.. J’ai la mine triste, la mine fatiguée aussi. Je ne dors pas, je n’y arrive pas. L’idée de dormir me fout les jetons, j’appréhende ce moment. Je sais comment ma nuit se transforme à chaque fois. Mon corps est encore crispé même si la présence de ma petite-amie me détend un peu. Je pose une main sur la sienne avant de fermer les yeux et d’inspirer. Je veux aller mieux, je veux tout faire pour faire disparaître à tout jamais ces mauvais rêves, mais comment ? Y’avait Anna dans l’cauchemar. Elle … allait pas bien.. Elle est où ? Elle a rien hein ? Le mieux, c’est de tout raconter à Zoe ce que je vois. Chaque détail compte. Elle peut mieux me comprendre, mieux m’aider. Je commence à paniquer en repensant à ce bébé meurtri. J’appuie ma main sur le dossier d’une chaise. Ma jambe me fait souffrir, j’ai toujours du mal à supporter mon poids. Je sens ma respiration qui se calme, le pouvoir de Zoe. Ma mâchoire finit par se décrisper. J’suis désolé. D’tout ça. Je lui dis à chaque fois, je lui répète mais je veux qu’elle sache à quel point je le suis réellement. Je suis tellement un boulet dans sa vie, elle n’avait pas besoin de ça. Je m’en veux tellement. Je baisse le regard et finis par me traîner jusqu’au canapé. Je ne sais même pas comment j’arrive à marcher. Je me laisse tomber et attrape un coussin entre mes bras. Je soupire. Je fixe le sol pendant que je me mets à penser. C’est ce que je fais de mieux depuis mon réveil. Je ressasse souvent les évènements passés, je m’insulte intérieurement. En fait, je me détruis mais je ne trouve rien d’autre de mieux à faire.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badgoodmoms.forumactif.com/t258-j-lui-acheterais-des-fous-rires-du-bonheur-et-du-reve-j-lui-donnerais-mon-monde-pour-qu-le-sien-soit-plus-beau http://badgoodmoms.forumactif.com/t405-il-aurait-pu-regarder-l-univers-entier-avec-ses-yeux-mais-il-ne-voyait-qu-elle
petit lutin
avatar

messages : 17
célébrité, © : Dove Cameron.

MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Sam 3 Déc - 11:19

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

C'est ce qu'était devenu mon quotidien, la fatigue. L'envie de dormir toute la journée, toute la nuit et pourtant l'impossibilité de le faire dés que je m'allongeais. J'étais crevée, j'en pouvais plus, mais je gardais la tête haute et un sourire sur mon visage. Je n'avais pas de quoi me plaindre, miraculeusement mon petit ami était revenu à lui. J'avais une fille magnifique et adorable, tout pour être heureuse. J'avais été sortie de mes pensées par Paavlo qui me rejoignait après un autre rêve agité, j'allais rapidement à sa rencontre et tentait de le rassurer au mieux en caressant son visage. Il me confirme que ses cauchemars l'avait hanté de nouveau, je me pince les lèvres et n'ajoute rien. J'avais tout tenter déjà pour faire en sorte qu'il ne rêve plus de la sorte, malheureusement je ne savais plus quoi faire. Les docteurs militaires disaient que c'était "normal" auprès des soldats revenus de la guerre. Particulièrement ceux qui avaient survécu parmi tout les morts. Je me demandais chaque jour pourquoi il aimait tant partir alors qu'il y avait peu de choses positives à faire là-bas. Mais il était courageux mon Paav, il voulait aider. Il me confiait que cette fois dans son rêve il y avait Anna, notre petite fille. Cette avoeu me fit froncer légèrement les sourcils, mais mon regard s'adoucit de nouveau quand il me demandait si elle allait bien. J'hochais alors la tête et vient déposer un baiser sur son front. Elle dort paisiblement, elle va bien. Rien ne va lui arriver, ni à elle, ni à toi. Soufflais-je alors. Ca me brisait le coeur de le voir de la sorte. J'avais toujours vu Paavlo fort comme un rock, il affrontait tout sans jamais faiblir, et là il avait l'air d'une petite chose à bout de force.. Cela me faisait l'aimer d'avantages, mais ça me faisait aussi peur. Je savais que ce n'était pas lui, qu'il n'était pas bien, tout ce que je voulais moi était de retrouver mon amoureux. Le petit rigolo qui aime faire rire les foules. Pas ça, pas le Paavlo briser et effrayer. Il se maintiens ensuite au dossier d'une chaise et rapidement je lui en donne une pour qu'il puisse s'asseoir. Il s'excuse pour la millième fois et je sourit très légèrement par habitude. Je viens m'accroupir à ses pieds, caressant sa jambes blessée pour tenter de le soulager et le regarde dans les yeux. Faut vraiment que je t'interdise ses mots là, mon coeur. Lançais-je d'une petite voix. Arrête de t'excuser, d'accord ? On est ensemble pour la vie, on fait avec les hauts et les bas. Tu a été là pour moi dans le passé, je suis là pour toi maintenant c'est tout. C'est ce que les amoureux font.  Lui souriais-je doucement. Je me levait ensuite et déposait un baiser sur son front. Je vais te chercher à boire, tu veut un thé pour te détendre ? Je crois que tu devrait éviter le café. Tu es déjà bien assez stresser. Tout en parlant, je fouillais dans les placards de la cuisine, puis mis l'eau à bouillir. Dans l'un des placards je tombais sur les médicaments contre la douleur de Paav, je serrait les dents parce que j'avais horreur qu'il en prenne. Il était dans les vapes, pas tout à fait lui même après vu à quel point elles étaient fortes, mais si cela pouvait le soulager.. Est-ce que tu veut prendre une pillule ?  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flocon de neige
avatar

messages : 126
pseudo : feeling free.
célébrité, © : griezmann, (c) feeling free.
âge : vingt-cinq ans.
occupation : ancien pilote d'hélicoptère dans l'aviation royale canadienne (quatrième escadre cold lake) jusqu'à cet accident. actuellement, il se réveille d'un long coma de huit mois et tente de reprendre goût à la vie.
côté coeur : il n'a d'yeux que pour ses princesses. zoella, la femme de sa vie. et anna, son petit bout de huit mois.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : indisponible (3/3) - zoe - nikki - levi
MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Dim 4 Déc - 23:08

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Je suis rassuré quand Zoe me dit qu’Anna dort, qu’elle fait de beaux rêves toute apaisée. Je soupire de soulagement. Je regarde ma petite-amie dans les yeux. Je sais qu’elle ressent mon angoisse, je sais qu’elle voit que je suis mort de peur.  Je n’aime pas lui transmettre mes craintes et appréhensions. Je veux qu’elle aille bien, je veux qu’elle ne s’inquiète plus pour moi. Mais avec mes mauvais rêves et mes insomnies, je sais que c’est impossible. Zoe m’aide à m’asseoir sur une chaise et je me laisse faire. Je n’ai plus la force de lutter, je veux juste que tout aille mieux. Je la regarde alors qu’elle s’accroupie face à moi. Je déglutis à ses paroles. J’veux pas que tu partes Zoe. Jamais. Je.. je sais que t’aurais pu le faire quand j’étais dans les vappes mais.. j’ai trop besoin de toi. J’pourrai jamais assez te remercier de tout c’que t’as pu faire.. je t’aime .. Ma voix n’est pas bien forte et je suis encore un peu à bout de souffle. Ma respiration se calme un peu après au fur et à mesure que la présence de Zoe me rassure. Je la suis du regard quand elle se lève et se dirige vers la cuisine. Elle me propose des boissons chaudes. Un thé, oui, un thé.. Elle a raison, je dois me passer de café même si j’adore ça. Mes nerfs ne pourront pas tenir, eux qui sont assez tendus comme cela. Je préfère me lever et aller dans le canapé, un endroit beaucoup plus confortable que la chaise. Je pousse un énième soupir, un coussin dans mes bras. Je fixe le sol, les oreilles alertes aux bruits environnants. Je tente par tous les moyens de retrouver ma quiétude mais il est encore un peu trop tôt pour que j’y parvienne. Zoe me sort de mes pensées. Une pilule ? J’veux.. J’hésite. Je pourrais être soulagé mais je sais aussi que Zoe n’aime pas que j’en prenne. A part me ramollir le cerveau, c’est tout ce que ces médicaments font. Je secoue doucement ma tête négativement, de gauche à droite puis de droite à gauche. J’veux essayer sans. J’peux passer au-dessus de la douleur. Ça va passer. Je me mordille la lèvre nerveusement alors que mes mains sont jointes sur mon ventre. Je suis nerveux et pour une raison que j’ignore. J’ai certes fait un cauchemar mais je n’ai plus de raison d’être autant anxieux. C’est cette angoisse que je veux chasser. Elle est là quotidiennement et je déteste ça. J’veux que tu viennes et qu’Anna soit là. J’veux vous deux en même temps. Je relève ma tête pour regarder ma petite-amie. Je la supplie presque du regard. Je veux guérir et je serai prêt à tout pour y parvenir.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badgoodmoms.forumactif.com/t258-j-lui-acheterais-des-fous-rires-du-bonheur-et-du-reve-j-lui-donnerais-mon-monde-pour-qu-le-sien-soit-plus-beau http://badgoodmoms.forumactif.com/t405-il-aurait-pu-regarder-l-univers-entier-avec-ses-yeux-mais-il-ne-voyait-qu-elle
petit lutin
avatar

messages : 17
célébrité, © : Dove Cameron.

MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mar 6 Déc - 9:18

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Même si ses paroles me faisaient chaud au coeur, je me sentais tout de même infiniment triste de le voir dans cet état. Paav était affolé, appeuré à l'idée que je ne le quitte pour je ne sais quelle raison. A l'idée que sa fille et moi on disparaissent de sa vie, ce qui n'arriverait absolument jamais. J'avais envie de le rassurer, mais je devais tenter de trouver les mots alors que je retenais mes larmes. Rares étaient les moments où j'avais vu Paav dans cet état, cela me brisait le coeur. Parfois je me demandais sérieusement si on allait réussir à se sortir de tout ça. Au lieu de s'améliorer ses cauchemars se faisaient de plus en plus difficiles à gérer et les réveils étaient pire encore. Je sais, c'est ce à quoi on signe quand on tombe amoureuse d'un militaire, mais le truc c'est que j'aurais jamais penser que ça nous arriverait à nous. Quand j'entendais ses filles, ses femmes, les compagnes des amis de Paavlo. Quand j'entendais ma mère et lisait des magasines sur ses hommes qui reviennent totalement changer après le front. Quand je voyais à la télé ses documentaires sur ses personnes traumatisées à vie par ce qu'ils avaient vécues, vues, j'aurais jamais cru que ça nous arriverait à nous. Qu'on deviendrait un énième statistique et cliché sur l'armée. Je me pinçais les lèvres et ravalait doucement ma salive avant de lui décrocher un très léger petit sourire. Je.. Je t'aime aussi. Et je te laisserait jamais, jamais.  Après ça je m'étais levée pour aller lui servir un thé. Il buvait beaucoup trop de caféïne ce qui n'était pas une très bonne idée dans l'état dans lequel il se trouvait, cela ne ferait que l'empêcher un peu plus de dormir. Pendant que je faisait bouillir l'eau et préparait la préparation, j'étais tombée sur son paquet de pillules préscrites par l'hôpital, des anti-douleurs très puissants qui te foutait carrément dans les vappes. Je sais même pas comment ils pouvaient préscrire ce genre de choses tellement une seule petite dose pouvait être forte. Pas étonnant que certaines personnes finnissent accro. Je lui en proposait une, en espérant qu'il la refuse. Je préférait encore le Paavlo appeuré que celui qui n'est presque plus conscient de ses faits et gestes. Il répond négativement, disant qu'il pouvait faire sans, je lâchais un petit soupire de soulagement et hochais alors la tête avant de refermer le placard et finalement verser l'eau chaude dans un mug. Je lui apportait son thé chaud au salon, là où il se trouvait sur le canapé à serrer un coussin tellement fort qu'il aurait probablement pu le faire exploser. Je déposait la tasse sur la table basse, puis à ses paroles je posait les yeux sur lui et lui retirait doucement le coussin des mains. D'abord, j'aimerais bien que tu te relaxe un peu. Ensuite j'irais chercher Anna et tout les trois on regadera un film de noël en famille, d'accord ?  Je lui sourit légèrement, mes mains attrapant doucement les siennes, je m'installait à mon tour sur le sofa et m'approchait encore un peu de lui. Tu es à la maison, je suis avec toi. Calme toi mon amour, tout va bien.. Soufflais-je à mi-voix, alors que je déposait ma tête dans son cou et relâchais ses mains pour venir les glisser sur sa nuque. Je me collait à lui, voulant sentir ses bras m'entourer et le rassurer. Je voulais qu'il réalise qu'il était à la maison, que tout allait bien, qu'il n'était plus là bas et n'y retournerais plus. C'était ça la réalité, je voulais qu'en me serrant dans ses bras il réalise qu'il était dans le présent et que cette idée l'aide à aller mieux. Je déposait un baiser sur sa peau, caressant doucement sa nuque. Respire doucement, tout va bien bébé.. Tout va bien..  
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flocon de neige
avatar

messages : 126
pseudo : feeling free.
célébrité, © : griezmann, (c) feeling free.
âge : vingt-cinq ans.
occupation : ancien pilote d'hélicoptère dans l'aviation royale canadienne (quatrième escadre cold lake) jusqu'à cet accident. actuellement, il se réveille d'un long coma de huit mois et tente de reprendre goût à la vie.
côté coeur : il n'a d'yeux que pour ses princesses. zoella, la femme de sa vie. et anna, son petit bout de huit mois.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : indisponible (3/3) - zoe - nikki - levi
MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Ven 9 Déc - 23:29

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Je sais que Zoe ne partira pas. Je sais qu’elle sera toujours là parce qu’on se l’est promis. Il n’y a pas de Zoe sans moi et il n’y a pas de moi sans Zoe. Je pense toujours que c’est grâce à elle et son soutien que j’ai réussi à revenir parmi les vivants. Comme si j’avais ressenti sa présence pendant ses longs huit moins interminables. Zoe, elle part préparer je ne sais quoi à la cuisine et moi, je préfère aller m’installer sur le canapé. Nettement plus confortable qu’une chaise. Je suis assez nerveux et j’en oublie presque où je suis. Je pars souvent de mes pensées, un peu trop même mais c’est la voix de ma Zoe chérie qui me fait revenir sur Terre. Elle m’enlève le coussin et me demande de me détendre. Et je n’aurais pas ma fille tant que je serai autant tendu. Elle a raison. C’est trop dangereux de porter ma fille, trop dangereux si je fais une soudaine crise ou une absence. Je me mordille la lèvre, je me la tue presque alors que Zoe se tue à me rassurer. Elle prend mes mains, se rapproche jusqu’à se blottir contre moi. Je la laisse faire, parce que malgré ma colère, c’est la seule façon pour moi de retrouver la raison. La seule façon de faire dégager cette satanée anxiété. Oui.. on regardera un film. Je crois que c’est ce dont j’ai besoin. Non, pas les films de Noël mais les moments en famille. Etre avec ma Zoe, et Anna. C’est ça qui me réchauffe le cœur. J’inspire aux paroles de ma petite-amie et j’essaie d’appliquer ses instructions à la lettre. Je veux y arriver, parce qu’elle se démène à me faire aller mieux. A chaque fois, ça marche. Mais j’aimerais qu’elle n’ait  plus à le faire.  Que je me réveille naturellement, sans cauchemar et que je rejoigne les deux femmes de ma vie en me sentant plus serein que jamais. Je sais que j’y arriverai un jour, parce que j’étais comme ça. J’essaierai jusqu’au bout. Je sens son visage se faufiler contre mon cou, son souffle chaud contre ma peau. Je ferme mes yeux en l’écoutant et je passe un bras dans son dos. J’te promets que je vais aller mieux.. Les cauchemars, ils vont partir hein. Je chuchote, parce que de toute façon je n’ai pas la force de parler plus fort. Et comme ça, on ira tous mieux. J’suis désolé de te faire subir ça, et j’veux que… Je me stoppe soudainement et j’étouffe un juron. Je grimace. Ma jambe me lance soudainement. J’inspire un long coup pour faire passer la douleur. J’veux que t’ailles mieux. J’veux voir le sourire qu’il y avait sur ton visage. Comme avant. Parce que tu vois, je suis là, on s’en fiche que j’ai mal à la jambe, que je dorme difficilement, je suis en vie. Grâce à toi. J’arrive à me détendre un peu, j’arrive à me sentir un peu mieux. Sous les caresses de Zoe, sous ses doux mots. Elle y arrive toujours, elle est forte ma Zoe.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badgoodmoms.forumactif.com/t258-j-lui-acheterais-des-fous-rires-du-bonheur-et-du-reve-j-lui-donnerais-mon-monde-pour-qu-le-sien-soit-plus-beau http://badgoodmoms.forumactif.com/t405-il-aurait-pu-regarder-l-univers-entier-avec-ses-yeux-mais-il-ne-voyait-qu-elle
petit lutin
avatar

messages : 17
célébrité, © : Dove Cameron.

MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mer 14 Déc - 15:32

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Mon coeur se fissurait doucement alors qu'il continuait de parler, j'avais du mal à retenir mes larmes et pourtant je savais que je le devais.. Je ne devais pas me montrer triste devant lui, je ne voulais pas qu'il se sente encore pire. Alors je serrais les dents alors que j'étais collée à lui. Il me répète une énième fois à quel point il veut mon bonheur, me voir sourire de nouveau. Parce que même si je souris ses derniers temps, Paav il peut parfaitement reconnaître les vrais des faux. Les sourires forcés à ceux que je fait spontanément quand il me rends heureuse. Je sais parfaitement que rien de tout ça n'est sa faute et il devrait le savoir aussi. Je me pince les lèvres, continuant mes caresses sur sa nuque puis je dépose un doux baiser du bout des lèvres sur sa peau. Pourquoi tu te tues à répéter ça ? Je me redresse, faisant glisser mes mains autour de son visage et je fait en sorte qu'il me regarde dans les yeux. Je plonge mon regard humide dans le sien puis je ne peut me retenir de déposer un baiser tout tendre sur ses lèvres. Et là, c'est le drame. Une larme coule sur ma joue, puis deux et enfin les vannes sont ouvertes. Je pleure alors à chaudes larmes, je n'avais plus verser une larme depuis le jour où il c'était réveiller du coma. Je ne pouvais pourtant plus faire autrement, j'avais besoin de pleurer et surtout je ne l'avait pas contrôler. Je ne contrôlait plus rien du tout ses derniers temps de toutes façons alors cela ne changerais pas beaucoup. Pourquoi tu continues à dire que je subit ? Que tu es désolé ? Rien de tout ça n'est de ta faute, Paav. Ce n'est la faute de personne si ce n'est de cette foutue vie ! Il faut que tu te reprenne, oui et moi aussi. Il faut qu'on aille mieux parce qu'on a Anna, et parce que c'est pas une vie. Je continue à pleurer, incapable de me stopper tandis que mon visage n'est qu'à quelques centimètres du sien. Mon amour, je sais qu'il faut être patients, mais il faut qu'on réussisse à faire de notre vie autre chose que l'après accident. Tu es vivant, c'est pas grâce à moi. C'est une chance qui nous est donnée, faut en profiter. Je me rapproche de lui et en faisant attention à sa jambe, je viens m'installer à califourchon sur lui, soutenant évidemment mon poids pour ne pas le blesser. Paav, on est ensemble jusqu'à notre mort. Je sais bien qu'on est pas mariés, mais on est parents et on est amoureux. Je crois d'ailleurs que personne au monde n'a jamais été aussi amoureux que nous deux. Alors promet qu'on va s'en sortir. Qu'on sera heureux de nouveau.. Promet moi que tu repartira plus jamais à l'armée. Je le fixait avec insistance, parce que je savais que malgré le fait qu'il ai frôler la mort, il accourrait de suite si l'armée appelée et ça me rendait dingue ! Je ne supporterait plus ça.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flocon de neige
avatar

messages : 126
pseudo : feeling free.
célébrité, © : griezmann, (c) feeling free.
âge : vingt-cinq ans.
occupation : ancien pilote d'hélicoptère dans l'aviation royale canadienne (quatrième escadre cold lake) jusqu'à cet accident. actuellement, il se réveille d'un long coma de huit mois et tente de reprendre goût à la vie.
côté coeur : il n'a d'yeux que pour ses princesses. zoella, la femme de sa vie. et anna, son petit bout de huit mois.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : indisponible (3/3) - zoe - nikki - levi
MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Mer 21 Déc - 20:22

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Je sais précisément au moment où Zoe se redresse qu’elle va me faire la morale. Ou ce qui s’en rapproche. J’apprécie avant tous les petits baisers qu’elle dépose aussi bien sur mon cou que sur mes lèvres, car c’est le genre d’attentions qui me réchauffent le cœur. Sans que je m’y attende vraiment, Zoe se met à pleurer. D’abord à petites larmes puis ensuite, un vrai torrent. Je ne sais pas tellement quoi faire, pris au dépourvu. Je me pince les lèvres, je sais que je suis coupable de ses larmes. Je déglutis et prend le dessus. Te retiens pas si ça te fait du bien, mon bébé. Je chuchote alors que j’essuie avec soin ses joues humides. Je m’applique, j’essaie d’être tendre. Puis Zoe, elle se met à me parler, à se confier. Elle me dit que ce n’est pas de ma faute tout ce qui nous arrive, qu’en gros, la malchance est la seule coupable. Que je dois me reprendre, qu’on doit aller de l’avant. Zoe, c’est ma petite guerrière. Et elle a raison. On doit faire en sorte de tout améliorer pour nous mais surtout pour Anna. J’le sais.. J’ai envie que tout aille mieux mais je manque juste de force… Mais j’te promets que je vais tout faire pour vous donner la vie que vous méritez. La vraie vie.Je prend le visage de ma petite-amie entre mes mains, alors qu’elle n’est pas loin de moi. Elle est même toute proche au point que je sente la chaleur de son corps. On va revivre.. On va profiter. Laisse moi juste le temps de reprendre des forces. Et je sais que je suis en vie car tu m’as soutenu. T’es venue tous les jours. T’as jamais rien lâché. Je laisse Zoe venir sur moi. Je m’en fiche d’avoir mal, je veux juste la sentir proche de moi. J’ai besoin de ces câlins, de ses caresses, de sentir son corps contre le mien. Je ne la lâche pas du regard alors que je l’écoute. Attentivement. Je frissonne à ce qu’elle dit, parce que je trouve ça beau. Et j’en pense pas moins. Je t’aimerai toute ma vie, mais tu le sais. Le truc, c’est que j’arrête pas de t’aimer de plus en plus, je crois même que j’ai atteint un niveau d’amour inimaginable. Je ferai tout pour toi, pour te donner ce que tu veux, pour te voir sourire. J’te promets de faire connaître le bonheur à notre famille, et on va même respirer le bonheur après. Tu verras. Je fais tout faire pour. Pour toi, pour Anna, pour nous trois. Je continue d’essuyer ses joues car je veux qu’elle arrête de pleurer. Je n’aime pas la voir ainsi. Je sais que ça lui fait du bien, peut-être, mais je veux qu’elle arrête maintenant. Mon cœur, il est davantage brisé quand j’entends ses sanglots. Pour le moment je suis à la maison. J’veux penser à autre chose qu’à l’armée. C’est pas ma priorité. C’’est vous deux, les femmes de ma vie, mes jambes à la limite et puis voilà. C’est ma famille avant tout le reste.   Je l’embrasse doucement. Je veux lui exprimer tout mon amour. Je ne suis pas tellement doué pour les mots, je préfère les actes. Je m’applique dans ce baiser, j’y mets tout mon cœur. A la hauteur de ce que je ressens pour Zoe. Un amour infini.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badgoodmoms.forumactif.com/t258-j-lui-acheterais-des-fous-rires-du-bonheur-et-du-reve-j-lui-donnerais-mon-monde-pour-qu-le-sien-soit-plus-beau http://badgoodmoms.forumactif.com/t405-il-aurait-pu-regarder-l-univers-entier-avec-ses-yeux-mais-il-ne-voyait-qu-elle
petit lutin
avatar

messages : 17
célébrité, © : Dove Cameron.

MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   Ven 30 Déc - 21:43

SEPT MILLIARDS DE SOURIRES MAIS LE TIEN RESTE MON FAVORI
zoe et paavlo ♡

Et une goûte, et de deux, et comme une fontaine j'avais commencer à pleurnicher et n'arrivait plus à me stopper. Je tentais de me calmer mais n'y parvenait tout simplement pas. Plus fort que moi, ça continuais de couler et de couler sans cesse. Paav me dit que c'est bien de pleurer si j'en ai besoin, mais moi je me sent juste super faible. J'ai garder la tête haute et hors de l'eau pendant si longtemps, désormais je ne sais plus comment on fait. J'ai toujours eu du mal à exprimer mes émotions, particulièrement celles qui me font du mal. Pourtant ce soir je n'arrivais plus à m'arrêter de pleurer ou de parler. De lui dire tout ce que je pouvais bien ressentir, toute cette peine, ses pleures. Je continuais de pleurer comme une madeleine alors que je vient m'installer sur les genoux de Paavlo tout en faisant attention bien évidemment à ne pas lui faire mal. Je me colle à lui alors qu'à son tour, il me répète combien il m'aime et combien il veut nous offrir la vie que Anna et moi méritons. Je sourit légèrement malgré mes joues humides parce que ses paroles me réchauffent le coeur. Et j'ai envie de lui dire à quel point je l'aime moi aussi, à quel point je n'aurais jamais cru aimer si fort un jour, mais il me prends de court et viens embrasser mes lèvres. Evidemment, je refuse de me reculer. Bien au contraire, en réalité je me penche un peu sur lui, afin de soulager ses jambes et d'accentuer le baiser. Ce qui était d'abord doux et tendre devient plus passionnel, comme si c'était la dernière fois que je posait mes lèvres sur les siennes. J'avais besoin de ça, j'avais besoin qu'il me transmette sa force de part son amour, de part ses baisers. J'avais besoin d'être rebooster, avec tout les événements de ces derniers temps je perdait peut à peut la foi. Je voulais me rappeler pourquoi je faisait tout ça, pourquoi je devait rester aussi forte, pour ça. Pour cet amour bien plus puissant que n'importe quoi sur terre. Pour ce sentiment si pure, cet amour si véritable et le fruit même de cet amour là. Pour Paav, pour Anna. Pour notre petite famille et notre future. A bout de souffle après quelques minutes je le relâche enfin, mes mains plaquées sur ses joues j'ai la respiration courte. Je t'aime. Je t'aime tellement. Soufflais-je alors, gardant mon visage proche du sien tandis que mes yeux fixaient les siens sans relâche. Tu veut que j'aille chercher Anna maintenant ? Ou tu préfère qu'on continue nos bisous un peu ? Souriais-je doucement, frottant le bout de mon nez contre le sien avec amusement.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sept milliards de sourires mais le tien reste mon favori (zoavlo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Northeast-
Sauter vers: