AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #0284 like the good old days. (floria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre du staff
avatar

messages : 609
pseudo : weasleys. (léa)
célébrité, © : a. pettyfer (ishtar)
âge : vingt-six ans.
occupation : co-propriétaire d'un café/pâtisserie.
côté coeur : célibataire, la tête et le coeur dans les étoiles.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : libre (1/3)
MessageSujet: #0284 like the good old days. (floria)   Mer 30 Nov - 21:52

Tes yeux papillonnent, tandis que la lumière atteint tes globes oculaires. Tu passes ta main sur ton visage, et soupire. Tu te redresses, et tourne ta tête vers la gauche. Tu sembles rêver. Allongée dans ton lit, se trouve Floria. Tu n'as pas le temps de penser, qu'une violente migraine te saisit. Tu grimaces, et te lèves. Tu enfiles un bas de survêtement avec un t-shirt. Tu sors de ta chambre, et en ferme la porte. Tu traverses le couloir, et regarde dans la chambre qu'Ali occupe lors de ses visites régulières. Tu passes ta tête dans l'embrasure de la porte, pour voir la jeune femme endormie. Tu esquisses un sourire. Ali, c'est un peu comme ta petite soeur. Elle est ta cadette de six ans, et pourtant tu l'as toujours soutenue. Même lorsqu'elle était en cure de désintox, encore plus à sa sortie, lorsque tu lui as offert du travail au café, même quand elle ne vient pas, ce qui est un peu trop fréquent à ton goût. Mais tu restes silencieux, tu ne te prononces pas à ce sujet. Tu te rends dans la cuisine, où tu te fais couler un café, et prend un antidouleur qui fait effet sur ta migraine rapidement. Ce n'est qu'une heure plus tard, lorsque les aiguilles de ton horloge affichent dix heures, que la belle descend dans la cuisine. Couteau à la main, tu découpes tes légumes afin d'en préparer une ratatouille. Pas ton repas préféré, mais tu as besoin de changement. Tu portes la pomme qui se trouve à gauche de ta planche à découper, à ta bouche, et croque dedans. Tu offres un sourire presque pervers à ton ancienne fiancée qui arrive dans la pièce. « Salut mon rayon de soleil. » Tu marques une pause dramatique, qui ne l'est pas du tout. « Pas trop de mal à marcher ? » Cette fois-ci tu rigoles. Tu prends plutôt cette nuit à la rigolade, tandis que pour elle, ce serait un acte presque dramatique, et c'est bien ce qui t'amuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 34
pseudo : Justine.
célébrité, © : Alexis Ren
âge : 22 ans.
occupation : Etudiante en droit.
côté coeur : Célibataire, mais fiancée.


POST-IT
List on the fridge :
RPs :
MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   Mer 30 Nov - 22:50

Tu avais décidé de ne pas t'arrêter de vivre, après tout tu avais retrouvé Liam, peut-être pas dans les meilleures circonstances. Tu avais même décidé de ne plus te battre pour lui, chose plutôt compliqué vu que ton cœur disait le contraire. Tu n'avais toujours pas enlevé cette chaine avec ta bague de fiançailles, bien trop douloureux. Tu avais retrouvé une amie et elle t'avait proposé de sortir en boite pour te changer les idées. Tu n'avais pas su dire non et à vrai dire, ça ne pouvait que t'aider. Ta petite était chez ton père, lui, était aux anges de garder sa petite fille. Tu pouvais enfin compter sur lui, alors que durant toute ton enfance, il n'avait jamais rien fait pour toi. Déçu mais heureuse d'un côté, il allait pouvoir te soulager et ainsi tu pourrais profiter de ta jeunesse, même en étant mère. Une magnifique robe bustier noir, assez courte et offrant un magnifique décolleté. Un énorme collier avec quelques diamants, des boucles d’oreilles, des talons aiguilles et quelques bracelets, tu étais prête pour t'amuser. Une fois là-bas, tu avais enchainé les verres, les uns après les autres. Tu t'en foutais, le taxis allait te ramener sans trop de problème jusqu'à chez toi. Dansant avec n'importe qui, collé serré avec plusieurs hommes, mais un en particulier. Liam, à croire qu'il était toujours là ou tu étais. Mais étant ivre morte, tu ne te rendais pas vraiment compte de ce que tu faisais. Les heures sont passées, la nuit est passée si rapidement, et tu ouvrais doucement les yeux. Une migraine affreuse, tu te retournais dans ton lit, et c'est en touchant les draps que tu remarquais que tu n'étais point chez toi. Allumant ton portable, tu reconnaissais parfaitement ou tu te trouvais, chez ton ex-fiancé. Tu étais totalement nu, comprenant facilement ce qu'il s'était passé. Dégueulasse, tu ne trouvais aucun autre mot pour résumer la situation. Ne trouvant pas grand chose t'appartenant, tu enfilais ton tanga et ton soutien-gorge et tu piquas un t-shirt à Liam histoire de te couvrir. Tu essuyais le maquillage qui avait couler, tu accrochais tes cheveux en un simple chignon. Tu prenais ton téléphone dans la main, descendant les escaliers. Tu entendais du bruit dans la cuisine, certainement lui. Il est là et te regarde avec un énorme sourire « Tu es plutôt un cauchemar à mes yeux. » soufflais-tu méchamment, comme une vipère. Tu posais tes fesses sur l'une des chaises hautes, posant ta tête sur tes mains, tu le regardais sans le regarder. « Pourquoi aurais-je du mal à marcher, j'ai de l'expérience dans ce domaine. » lançais-tu sur un ton plus sarcastique que jamais. Ton regard divaguait à gauche et à droite, prêtant pratiquement pas attention à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 609
pseudo : weasleys. (léa)
célébrité, © : a. pettyfer (ishtar)
âge : vingt-six ans.
occupation : co-propriétaire d'un café/pâtisserie.
côté coeur : célibataire, la tête et le coeur dans les étoiles.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : libre (1/3)
MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   Jeu 1 Déc - 22:04

A vrai dire, cette situation t'amuse plus qu'elle ne t'inquiètes. D'un côté tu penses, que c'est mieux que ça soit toi, plutôt qu'un dégéneré capable d'on ne sait quoi. Mais de l'autre, cela rend votre relation encore plus ambiguë qu'elle ne l'était auparavant. Malgré les paroles méchantes, mesquines, de la belle, tu ne perds pas ton sourire. Tu ne prends pas vraiment ses remarques au sérieux, tu préfères mettre ces réactions sur le compte de la surprise, de la fatigue, tout ce que l'on veut. Tout sauf la vérité. « Ouch. » tu mimes une mine peinée sur ton visage, ta main gauche sur ton coeur. Tu rigoles, face à sa remarque. De l'expérience dans le domaine dit-elle, cette phrase te procure un sourire. « Oh parce que tu as couché avec pleins de mecs à New-York ? » Tu marques une pause, croquant violemment dans ta pomme, dont tes mâchoires acérées la coupe en deux. Tu ressens une pointe de jalousie, même si tu éprouves des doutes par rapport à sa soi-disant expérience. « Corrige moi si je me trompe, ce dont je doute. tu marques une pause, et t'approches de la blonde, d'un pas de félin. « Je croyais, avoir été le seul... » tu es désormais face à ton ancienne fiancée, dont tu fais tourner le tabouret afin qu'elle ne te tourne plus le dos. « homme dans ta vie, à Calgary. » Un sourire carnassier s'installe sur ton visage, pour la simple et bonne raison, qu'à moins qu'elle ne te l'ait caché, Floria n'a jamais été la seule femme dans ta vie. Ni avant votre rencontre, ni après son départ. « Mais encore une fois, peut-être avais-tu un amant caché ? » Tu places tes bras sur le rebord du tabouret, "l'emprisonnant" entre tes bras, le dossier du siège et ton torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 34
pseudo : Justine.
célébrité, © : Alexis Ren
âge : 22 ans.
occupation : Etudiante en droit.
côté coeur : Célibataire, mais fiancée.


POST-IT
List on the fridge :
RPs :
MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   Jeu 1 Déc - 23:19

Pourquoi tu ne faisais que des conneries. Tu n'aurais jamais du boire autant, tu n'aurais jamais du rentrer avec lui. Tu savais que tu allais très vite le regretter, car ta relation avec lui n'était pas vraiment au beau fixe. La dernière fois, tu lui avais dit droit dans les yeux que tu ne voulais plus rien avec lui. Il était bien trop froid, bien trop blessant, tu ne pouvais pas accepter une telle situation. Pourtant, là, tu te trouvais chez lui. La tête encore en vrac, tu ne te sentais pas si fraiche que d'habitude. Tu n'avais plus l'habitude de te prendre des cuites comme celle-ci. Depuis que tu étais avec ta petite, tu étais tout de même plus sérieuse et moins fêtarde. Tu l'avais rejoins dans sa cuisine, posant tes fesses sur le tabouret. Il commençait fort, à peine arrivé et tu avais le droit à des piques. Il descendait encore et encore dans ton estime, à croire qu'il cherchait qu'une seule chose : Que tu le haïsses. Un léger soupire sortait de ta bouche, tu n'allais pas pouvoir te battre pendant des jours et des jours comme ceci. Tu tournais la tête, lui tournant même le dos. Visitant son appartement du regard, tes yeux se posaient sur certaines photos à gauche et à droite. Tu l'écoutais vaguement, mais un léger sourire s'affichait sur ton visage. « Tu crois que j'allais me laisser rouler pendant trois ans. » soufflais-tu froidement. Tu savais pertinemment qu'il en avait certainement fait de même. Après tout, pourquoi serait-il resté là sans rien faire ? Tu n'étais plus avec, il avait le droit de faire ce que tu désirais, tout comme toi. Il se rapproche de toi, t’emprisonnant sur ce tabouret, une proximité qui te mettait plus mal à l'aise qu'autre chose. Etrange après la nuit que tu avais pu partager avec lui. « En effet tu es le seul homme à Calgary. Mais pas en comptant New-York. » soufflais-tu avec un léger sourire provocateur. Après tout, il voulait jouer à ça, tu pouvais très bien jouer, au risque de le perdre pour toujours. Ton regard se planta dans le sien, d'où il pouvait se poser des questions sur ta fidélité et ta sincérité. Les dents légèrement serrées « Je t'ai toujours été fidèle, ne raconte pas des conneries. » lançais-tu en croisant tes bras sur ta poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 609
pseudo : weasleys. (léa)
célébrité, © : a. pettyfer (ishtar)
âge : vingt-six ans.
occupation : co-propriétaire d'un café/pâtisserie.
côté coeur : célibataire, la tête et le coeur dans les étoiles.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : libre (1/3)
MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   Sam 3 Déc - 16:31

Un sourire impérial se plaque sur ton visage. Tu ne perds pas la face devant son joli minois, tu n'as pas envie de lui donner la satisfaction de "gagner". Tu ne sais pas si cette nuit partagée se révèle être une bonne chose, que ce soit pour votre relation, ou pour Luna. Malgré les paroles qu'elle te souffle froidement, tu ne tiques pas, tu laisses couler. Tu retires tes bras du tabouret, vous laissant à tous les deux une plus grande marge d'espace, disons vital. Tes paroles sont emplies de provocation, tu n'as jamais douté de la fidélité de la jeune femme, c'est même l'une des choses que tu as toujours aimé chez elle. « Eh, regarde moi. » Tu passes tes doigts sur sa joue. « Tu sais très bien que je n'ai jamais douté de toi. » Tu souris. « Ni de toi, ni de ta fidélité. » lances-tu, difficilement. Il n'a jamais été aisé pour toi d'admettre ce genre de choses, et encore moins dans ces conditions. Tu te retires, retournant à ta planche à découper. « Tu veux que je te fasse un café ? » proposes-tu. Tu ne perds pas tes manières, que ce soit face à elle ou non, tu restes serviable.  « Sinon. Tu as bien dormi ? » Tu tends tes bras sur le plan de travail, et inspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 34
pseudo : Justine.
célébrité, © : Alexis Ren
âge : 22 ans.
occupation : Etudiante en droit.
côté coeur : Célibataire, mais fiancée.


POST-IT
List on the fridge :
RPs :
MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   Mer 7 Déc - 10:43

Il pourrait te rendre folle en moins de deux secondes, il avait ce don pour t'énerver au plus haut point. Pourtant tu tentais de garder ton calme, mais tu ne pouvais pas t’empêcher de répondre à ses paroles. Tu répliquais toujours après, fermant un instant les yeux, tu laissais un léger soupire sortir de ta bouche. Tu sentais ses doigts sur ta joue, tu attrapais sa main, pour l'enlever de là. Gardant sa main un instant dans la tienne, pour au final la lâcher. Tu ne voulais pas de cette proximité, pourtant tu faisais ce qu'il te disait. Ton regard se posa dans le sien, écoutant ce qu'il avait à te dire. « Heureusement que tu n'as jamais douté. » soufflais-tu légèrement. Tu croisais tes bras sur ta poitrine, tu le suivais du regard, faisant tourner le tabouret pour te retrouver face à lui. Du moins, pour ne pas lui montrer ton dos. « Oui s'il te plaît. » lançais-tu, si ça pouvait te permettre d'éclairer tes idées, et ne plus avoir la tête dans le cul. Une chose était sure, c'est que malgré l'alcool tu te souvenais de certaines choses, et principalement de cette fameuse soirée entre lui et toi. « En tout cas tu n'as rien perdu, toujours aussi doué au lit. » un léger sourire sur tes lèvres, tu savais parfaitement qu'il avait des coups d'un soir ou ce genre de chose. Tout comme toi, en même temps tu n'aurais pas réussi à tenir trois ans sans rien faire. Tu penchais la tête à gauche, ton regard se baladait sur son corps. « Ça faisait longtemps que je n'avais pas aussi bien dormi. Et toi ? » . Tu te levais de ton tabouret pour marcher, faire le tour de son salon. Posant tes yeux sur chaque photo, qui parfois te tirait un petit sourire et parfois non. Tu connais la plupart des personnes, ce qui était plutôt normal. Tu avais partagé tant d'années avec lui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: #0284 like the good old days. (floria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
#0284 like the good old days. (floria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Southwest-
Sauter vers: