AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre du staff
avatar

messages : 512
pseudo : Otter
célébrité, © : Chris Wood (.Cranberry)
âge : 30 ans
occupation : Policier en congé sabbatique
côté coeur : Fiancé à une Perle, amoureux d'un autre coeur à prendre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : 0/4 libre (Alke #2 + Alde #1 + Alip #1 + Aloa #1)
MessageSujet: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Mar 13 Déc - 23:48

Always come back to you. As if you were the only one


Alke 2. ft. Sohan Quill

 
       

 


Je pose mes lunettes au bout de mon nez. Une paire de Ray Ban à la monture kaki. Je me suis même permis de prendre les mêmes (des imitations) pour Sohan. On est habillé tout les deux avec le même genre de vêtements : Un t-shirt blanc à manches courtes. Le mien est l'un de mes anciens uniforme de l'école de police, celui de Sohan dit qu'il est Priceless Baby avec un bébé super star dessus. On est fin prêt à sortir lui et moi. Entre père et fils. Direction le poste. J'avais pour habitude de visiter mes collègues une a deux fois par semaines depuis que j'avais pris mon congés. Parce que oui depuis tout bébé et ses premiers jours, je traîne Sohan partout avec moi. Il dort comme une souche, c'est plutôt pratique. Armé d'un sac de changes et du goûter de l’extrême, on est donc en route pour la première fois depuis presque vingts jours. J'avais éviter le lieu quand j'évitais Blake. En fait j'évitais tout contact humain en règle général. Alors aller sur mon ancien lieu de travail ce n'était pas la meilleure des idées pour moi.

Mon petit garçon était un ange. Sur tout le chemin en voiture, il avait simplement profité du paysage, comme s'il reprenait simplement les bonnes vieilles habitudes plus vite que moi. Je n'étais pas aussi serin que lui. Je sais qu'on me poserait pas vraiment de questions directement, mais je sais pertinemment que ce qui se passe dans ma vie doit faire sérieusement jaser au poste. Et le pire dans tout ça c'est que Blake est au milieu. Et il entend probablement tout ça, même si les gens doivent faire leur maximum pour éviter de se faire griller par la seule personne qui me défendra toujours là bas en mon absence. Quoi que. C'était valable il y a encore quelques jours mais aujourd'hui ? Ce baiser à déclencher bien des choses. Hendrix au premier rang, tout les collègues savent maintenant les moindres détails de la soirée. Je n'imagine même pas les remarques a demi-innocentes qu'a du prendre Blake dans la gueule. Mais je le connais, il ne s'est pas laisser démonter. Mais aujourd'hui, après notre conversation d'il y a deux jours. Après ce nouveau baiser et cette fuite de lache que j'ai faite. Il doit plus avoir envie de me voir. Voilà pourquoi je fais comme si de rien était. Que je prends Sohan avec moi. J'utilise mon fils ? Oui et non. Je sais qu'il a envie de le voir.

Du haut de ses deux années, mon fils sait marcher. Il prononce également, peu, mais quand même, quelques mots. Papa, Mama, Toto, Tata. Le quatuor des êtres qui veille le plus sur lui. Son père sa mère, Blake et ma meilleure amie. Parce que oui, mon enfant est déjà très attacher à Blake et pour cause, il passe beaucoup de temps avec et Blake est fait pour être Papa. Dans le passé, j'ai eu la pensé égoïste de me dire que Sohan pourrait être un fils de substitution pour Blake. Que j'allais lui rendre service comme ça. Je me suis pris une sacrée baffe quand j'ai vu que c'était le contraire. C'est lui qui m'a appris à être aussi un vrai père pour mon fils. Il a ça dans le sang. Il n'a peut-être pas comme moi cet esprit de sacrifice absolu de soi pour l'enfant. Car oui, être père est pour moi presque une religion où Sohan est mon dieu. Mais lui c'est autre chose. Il profite des enfants comme si il l'avait toujours fait. Comme si c'était naturel, comme si c'était un jeu d'enfants. Autant que son aisance à mettre des taquets en interrogatoire musclés. Un instinct de tueur qui arrive à le mener dans cette douceur extrême. C'est vraiment un être extra-ordinaire.

On entre alors dans le poste de Police comme des super stars. Les collègues, j'en croise sur le parking qui s'arrêtent pour me saluer et saluer la super star qu'est mon fils. A l'accueil, Bernadette dit Bernie nous arrête bien dix minutes pour retrouver une sucette qu'elle avait garder exprès pour Sohan depuis, si on l'écoute, au moins trois mois. Elle me rouspète d'ailleurs dessus de ne pas être passé ces derniers jours. Elle est comme ça Bernie, elle s'en fou des histoires, elle, elle aime les gens. Puis on arrive dans le bureau commun et c'est effervescence. On nous entends de loin avec tout les cris d'accueil et les salutations. On veut tous faire un baiser à Sohan, mais lui comme moi, nous n'avons d'yeux que pour lui. Il regarde vers le bureau où trône la plaque gravé Agent Austen. Quelques papouilles, je fais quelques sourires et quelques poignées de mains et on arrive vers son bureau. Il est assis sur le rebord, il a laissé le tumulte passé et maintenant, il n'y a presque plus personne qui ne fait attention à vous. Le chef y veille.

Je pose alors Sohan au sol. Il met quelques secondes à trouver son équilibre puis, il s'élance en lançant un tonitruant TOTOOOOO. Je peux pas m’empêcher de sourire en le voyant courir vers Blake les bras grand ouverts. Ne sachant résiste à mon fils (personne ne résiste à mon fils) Blake l'accueil avec un grand sourire et le prends dans les bras. Je suis soudain bien moins certain de mon plan. A le voir là devant moi, Sohan dans les bras en train de le regarder comme le messie, je ne sais pas vraiment quoi lui dire. « Il ne tenait plus sans te voir. Je me suis dit que son supplice avait assez duré. » Le silence s'installe alors. Pas un silence absolu, non, le brouhaha ambiant nous épargne quelque chose d'aussi franc. Mais l'un et l'autre on en décroche pas un mot l'un pour l'autre. Il s'adresse bien à Sohan mais moi non. Je dois faire le premier pas et c'est bien logique. « Blake … On peut parler tout les deux ? Dans un endroit un peu plus … tranquille ? » Je sens bien que malgré tout les collègues nous observent.

 

(c) naehra.


---------------------------------------

   
   
Take a deep breathe.
Heart listening ☽ You need to make the right choise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 37
pseudo : spf
célébrité, © : jesse lee soffer, cristalline
âge : trente trois ans
occupation : policier
côté coeur : célibataire amoureux de son meilleur ami

MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Jeu 15 Déc - 23:02

Blake finissait un rapport lorsqu'il entendit un bourdonnement dans la grande salle des détectives. Il leva la tête pour reconnaître Alban, et au milieu des autres détectives se trouvait sans doute Sohan. Ce petit bonhomme avait le chic pour attirer le regard des autres, d'autant qu'il était toujours de bonne humeur et ne rechignait pas à un petit sourire et un bisou. Blake sentit son coeur se serrer alors que son regard restait sur Alban. Depuis l'aveu de ses sentiments et ce second baiser, puis la fuite d'Alban, le policier s'était sentit très mal. Une part de lui s'en voulait d'avoir avouer tout ça, d'avoir embrassé Alban. S'il n'avait pas fait cela, ils auraient pu finir le reste de la soirée ensemble, comme avant. Mais une autre part de lui était également en colère avec Alban. Parce que ce dernier avait presque admit ses sentiments pour Blake, et qu'il avait usé de son fils comme d'un échappatoire. Blake était partit sans attendre son reste, et depuis n'avait pas contacté le brun. Ce qui était une torture pour lui car malgré tout ça, son partenaire lui manquait. Tout comme Sohan. Blake se lva d'ailleurs et s'assit au bord de son bureau, attendant patiemment que l'effervescence redescende. Un sourire étira ses lèvres, le premier depuis deux jours, alors que Sohan criait en l'appelant et courait vers lui. Le policier n'hésitait pas et ouvrit grand ses bras pour accueillir Sohan, le soulevant pour l'avoir tout contre lui. C'était terrible d'imaginer une vie sans lui, sans son sourire, sans ses petites manies ou sa petite bouille trop mignonne. Il lui fit un bisou sur le front et lui posa des questions innocentes, retrouvant avec le petit garçon ses discussions habituelles. Il ignorait Alban à qui il ne voulait pas parler. Il ne savait pas trop ce qu'ils avaient encore à se dire, car pour Blake Alban avait fait son choix. Mais maintenant que le brun avait avoué ses sentiments, il ne pouvait rester au près d'Alban, surtout en sachant ce qu'ils pourraient avoir. Il fut cependant bien obligé de lui adresser la parole, Alban parlant tout d'abord de son fils, avant de lui demander s'ils pouvaient discuter tous les deux. Blake promena son regard sur la salle, conscient que les autres détectives les observaient et il fini par acquiescer. "Dans la salle de repos." dit il simplement. Il garda Sohan dans ses bras, retrouvant son sourire devant lui avant de prendre le chemin de la salle de repos. Une fois dedans, il posa le garçonnet et lui sortit des feuilles et des crayons pour qu'il puisse dessiner. Il ne tourna pas la tête vers Alban quand il entra dans la pièce et se servit une tasse de café amer avant de se tourner vers le brun. Il resta silencieux, appuyé contre le radiateur, attendant. "Tu voulais parler non ? Alors parle." dit il, sec. Employant un ton avec Alban qu'il n'avait plus employé depuis leurs débuts, lorsque les deux ne s'entendaient pas encore très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 512
pseudo : Otter
célébrité, © : Chris Wood (.Cranberry)
âge : 30 ans
occupation : Policier en congé sabbatique
côté coeur : Fiancé à une Perle, amoureux d'un autre coeur à prendre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : 0/4 libre (Alke #2 + Alde #1 + Alip #1 + Aloa #1)
MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Sam 17 Déc - 17:32

Always come back to you. As if you were the only one


Alke 2. ft. Sohan Quill





Depuis notre premier baiser qui ne signifiait encore rien, bien des choses avaient changé entre Blake et moi. Et j'avais un profond regret à ça. Aujourd'hui, j'avais la boule au ventre en le voyant. Ce n'est pas normal pour une personne qui depuis six années représentent ce que vous avez de plus cher. Sohan aujourd'hui avait pris sa place au sommet de l'amour que je pouvait avoir et Jade avait essayer de prendre la place en ce sommet, mais avec le recul, elle n'avait probablement jamais réussi. Blake avait toujours été là pour moi et moi en échange qu'est-ce que je lui avais rendu en échange ? Rien d'enviable. J'ai des regrets plein la botte. Alors quand je suis là devant lui, lui en train de parler avec mon fils, j'ai l'impression que rien n'existe autour de nous. Mais ils sont là, ils existent pour de vrai et je dois les fuir si je dois vraiment lui parler.

Blake m'en voulait. C'était évidant. Son sourire disparaissait à chaque fois que son regard n'était que pour moi. Sohan lui profitait simplement de la présence d'un être aimé. C'est probablement lui qui ferait que jamais Blake ne m'abandonnerait vraiment. En tout cas, j'en ai l'espoir. Je le suis simplement vers la salle de repos, espérant qu'il se détende un peu quand nous seront seul. Pourtant non. Il sortit de quoi occuper Sohan et qu'on puisse vraiment être lui et moi. Il se servit un café, me jetant à peine un regard. J'observe alors mon fils quelques instant, il se charge de créer une œuvre d'art en dépassant très largement de la feuille avec ses feutres. Un vrai artiste. « Tu voulais parler non ? Alors parle. » Son ton était tous sauf amical. Il me renvoyait des années en arrière, au moment où contre son grès, on lui avait coller le petit nouveau venu des beaux quartiers de Calgary, celui qui avait la réputation d'intello. Le chef avait voulu lui coller un boulet. Quelqu'un qui lui ferait péter un plomb. Et c'est ce qui se passa. Sauf que lui et moi on était finalement fait pour s'entendre. Parce que je l'acceptais comme il était et, même si j'étais son opposé en méthode, nous avions de nombreux points commun en tant qu'homme. Le temps avait passé et nous étions devenu l'un des meilleurs duo que le poste ai connu. Le chef répétant sans cesse qu'il s'en doutait depuis le début et qu'il l'avait fait volontairement. Heureusement personne n'était dupe.

Et aujourd'hui, on refait le chemin en arrière et c'est ma faute. « Blake s'il te plaît. Tu sait que je déteste quand tu prends ce ton là avec moi ... » Je soupire lourdement, sans vraiment me laisser démonter. Mon orgueil qui refait surface. Parce que oui, nous sommes tous les deux orgueilleux et c'est ce qui fait ces étincelles entre nous. Je marche alors vers la table et me sert aussi un café, même si je sais pertinemment qu'il est dégueulasse. « J'ai parlé avec Jade hier soir. On a enfin eu une vrai discussion tout les deux. Et du coup, j'ai des choses à te dire. » Je me pose contre le mur. Observant sa réaction qui tarde a transparaître sur son visage. Il est vraiment en colère contre moi … Ça me rend triste. « Elle veut qu'on se sépare. Elle se fiche du pourquoi ou du comment. Elle veut que je quitte la maison d'ici la fin de la semaine prochaine. J'ai donc dix jours pour trouver un petit appartement. J'irais voir le chef après notre conversation. Je reprends le boulot. Je comprendrais si tu veux que je demande à avoir un autre partenaire … Hendrix voudra probablement pas de moi, mais le chef lui laissera pas le choix. » Je regarde alors Sohan quelque secondes. Je suis tellement triste de devoir le laisser. C'est terminé la belle vie avec mon fils.

(c) naehra.


---------------------------------------

   
   
Take a deep breathe.
Heart listening ☽ You need to make the right choise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 37
pseudo : spf
célébrité, © : jesse lee soffer, cristalline
âge : trente trois ans
occupation : policier
côté coeur : célibataire amoureux de son meilleur ami

MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Mer 21 Déc - 0:17

Blake se mit à rire mais sans joie aux propos d'Alban. Il n'appréciait pas son petit ton ? Eh bien il allait devoir s'y faire, parce que le policier en avait geos sur le coeur, et s'il parviendrait à oublier, il lui faudrait du temps pour le faire. L'amour ce n'était pas comme un interrupteur, on ne pouvait pas s'arrêter d'aimer juste parce qu'on le voulait ou qu'il le fallait sinon le brun ne se serait pas retrouvé dans cette situation. Blake resta silencieux, attendant la suite. Il savait qu'Alban lui parlerait, même si ça prendrait du temps. Il savait que la situation était également douloureuse pour lui, mais il était blessé et en colère. Mais par respect pour tout ce qu'ils avaient vécu ces dix dernières années, il l'écouterait. Il se figea en apprenant la décision de Jade. Ainsi Alban n'avait pu la convaincre que leur baiser n'était qu'un petit jeu. Il ne pouvait s'empêcher d'espérer qu'Alban lui revienne, mais Blake savait que ce n'était pas aussi simple que ça. D'autant qu'il ne voulait pas être le second choix, celui qu'on prenait par dépit. Si quelque chose devait se passer avec Alban, Blake voulait que ça soit à cause de vrais sentiments. Il baissa le regard pour examiner le sol de la salle de repos, écoutant sans dire un mot Alban qui lui expliquait que sa vie allait changer du tout au tout. Et Blake savait qu'il ne pourrait être présent comme l'ami qu'il aurait du être, l'ami qu'il avait été toutes ces années. A cette pensée une boule se forma dans sa gorge. Savoir qu'Alban allait reprendre le travail, avec un autre le tuait, mais il était conscient que ça ne serait pas professionnel de demander à ce qu'ils travaillent ensemble. Il avait besoin d'avoir l'esprit clair au travail, d'être concentré sur ce qu'il faisait. Et il ne le serait pas avec Alban à côté. Ce qui tue encore plus Blake, c'est le regard que Alban lance à son fils, triste, un regard qu'il a rarement vu chez son ami et qui lui fend un peu plus le coeur. Blake sent un noeud se former dans sa gorge et il pose sa tasse de café imbuvable. "Tu peux venir sur le canapé le temps de trouver un appart si tu veux." dit il, avant même de réfléchir. Sa coloc va le tuer en apprenant ça, mais il se dit que c'est la moindre des choses. "Ca ne change rien pour nous, mais je me sens responsable de tout ça alors...c'est pour pas que tu sois à la rue Alban." dit il, son regard se portant sur Sohan. Blake savait à quel point Alban tenait à être présent dans sa vie de tous les jours, mais avec le divorce, tout ça allait changer. "Mais tu comprends bien que je peux pas bosser avec un hypocrite." finit par lâcher Blake, confirmant ce que pensait déjà Alban. "Je peux plus faire ce job avec toi, pas après ce qu'on s'est dit la dernière fois. Tu seras sympa de t'organiser pour les horaires." reprend il d'une voix froide. Une voix qu'il réserve aux gens qu'il n'aime pas. Ca le tue de devoir faire ça avec Alban, mais il peut pas se replonger dans tout ça, il peut pas se laisser croire à une relation possible avec Alban. Et puis il veut que ce dernier souffre, autant que lui souffre. "C'est tout ce que t'avais à me dire ?" demande t'il en se rapprochant de Sohan pour voir son dessin, un sourire triste étirant ses lèvres. Après tout ça, il n'allait plus beaucoup voir le petit garçon qu'il aimait comme s'il était son propre fils. Encore une autre chose de perdue malheureusement. Il aurait eu mieux fait de se taire ce soir là, plutôt que d'ouvrir sa grande bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 512
pseudo : Otter
célébrité, © : Chris Wood (.Cranberry)
âge : 30 ans
occupation : Policier en congé sabbatique
côté coeur : Fiancé à une Perle, amoureux d'un autre coeur à prendre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : 0/4 libre (Alke #2 + Alde #1 + Alip #1 + Aloa #1)
MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Ven 30 Déc - 16:15

Always come back to you. As if you were the only one


Alke 2. ft. Sohan Quill





Mon sursaut d'orgueil le fit rire. Bien évidement. Moi aussi face à lui, j'aurais eut la même réaction. On est deux gamins quand on s'y met. Mais on ne lutte pas contre sa vraie nature. Je ne sais pas ce que j'espère en vrai. Je suis qu'un doux idéaliste. Je pensais quoi qu'il allait me sauter au cou pour me consoler ? Pour m'embrasser ? Mince, ce n'est pas parce que je me sépare que sa colère légitime contre moi va disparaître comme par magie. Mais je sens quand même une pointe de tristesse dans ses paroles. Je l'écoute sans même le regarder. Trop occupé à regarder mon fils et pleurer d'avance à notre séparation. « Tu peux venir sur le canapé le temps de trouver un appart si tu veux. » Un demi-sourire se forme sur mon visage. Il est là mon ami.Même s'il m'en veut, il est là pour moi. Même si je sais que ça lui coûte de me proposer ça. Et que ça risque aussi d'être folklorique avec sa colocataire, j'envisage l'espace de quelques secondes de prendre le risque, mais la suite me fait déchanter. « Mais tu comprends bien que je peux pas bosser avec un hypocrite. » Mon regard se porte tout de suite sur lui. Il est sérieux ? « Mais tu comprends bien que je peux pas bosser avec un hypocrite. » Mais oui, je rêve ce con est sérieux. La colère monte en moi. Elle s’apprête à exploser , alors qu'il lache une dernière phrase avant de s'approcher de Sohan pour voir son dessin. « C'est tout ce que t'avais à me dire ? » J'explose. Dans un geste nerveux, j'attrape son poignet avec autorité. Au risque de lui faire légèrement mal. « HYPOCRITE? » Mon niveau sonore et le ton que j'emploie fais se retourner Sohan vers moi avec un air surpris. Il me regarde, ne comprenant pas ce que je fais à son Toto qu'il aime tant. Je serre les dents et relâche le poignet de Blake. Je tente de me calmer pour lui répondre avec plus de calme. C'est d'une difficulté sans nom. « Hypocrite ? Vraiment ? C'est moi que tu traites d'hypocrite ? Il va falloir que tu m'expliques, parce qu'il me semble que dans cette histoire, je tente mon maximum pour ne pas d'être hypocrite avec toi Blake. » Je me retourne et dans un geste de colère, je donne un coup de pied dans un casier, provocant un jolie boucan. Sohan fait la moue et se réfugie les bras tendu vers Blake. Il se sens en sécurité avec lui. Même si c'est son père qui lui fait peur.

Je souffle un coup bruyamment. Faisant quelques pas pour ne pas réagir sur le coup de sang comme je peux aussi le faire. « Tu sais quoi Blake. Laisse tomber, j'irais chez ma sœur le temps de trouver un appartement. Au moins j'aurais pas à arranger mes horaires pour ne croiser personne ou à m'excuser d'exister toutes les trois secondes auprès de ta colocataire ... » pour le fait de tempérer sa colère on repassera. Je m'en veux en croisant le regard apeuré de Sohan. Je me force et lui fait un sourire. Mais le regard de Blake n'arrange rien. « Je comprends pas Blake … Vraiment … Je fais de mon mieux dans cette histoire. J'aimerais pouvoir te donner ce que tu veux. Mais je sais même pas si j'en suis capable Blake. Alors je fais quoi ? » Je le regard et lève les main en signe d'interrogation. Je les laisse retomber lâchement en poussant un soupire qui transmet mon état d'esprit que je termine par traduire par mots. « Je te l'ai déjà dit. Je suis perdu. Et là tu m'aides pas. » Je leur tourne alors le dos pour aller au fond de la salle. Je me met au dessus du lavabo et me passe un peu d'eau sur le visage. Je suis fatigué. Trop d’émotions en si peu de temps. Et je dis la phrase de trop. Hypocrite … Pour un mec qui est pas capable de m'avouer ses sentiments en six ans, c'est le comble quand même ... »

(c) naehra.


---------------------------------------

   
   
Take a deep breathe.
Heart listening ☽ You need to make the right choise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 37
pseudo : spf
célébrité, © : jesse lee soffer, cristalline
âge : trente trois ans
occupation : policier
côté coeur : célibataire amoureux de son meilleur ami

MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Sam 7 Jan - 21:54

Blake suivit le geste d'Alban lorsque ce dernier l'attrapa par son poignet, pour ne pas avoir mal. Il savait qu'Alban n'allait pas très bien prendre ce qu'il allait lui dire, mais il était fatigué de tourner autour du pot. Il était tant que la vérité sorte et ça n'allait pas être joli mais au moins ça serait fait, une bonne fois pour toute. Blake resta silencieux face à la colère de son ancien ami. Il savait que s'il disait quelque chose, ça serait mal interprété, il ne préférait rester silencieux. Néanmoins, il sursauta au coup donné contre le placard et il se tourna d'instinct vers Sohan. Ca allait être compliqué de continuer cette discussion avec le petit garçon dans la salle, vu le niveau de tension entre les deux hommes. Le voir tendre les bras vers lui lui brisa le coeur mais il n'hésita pas une seconde avant de le prendre dans ses bras. Sohan nicha son visage dans son cou et Blake sentait que les larmes n'étaient pas très loin. Et merde, tout ça, c'était sa faute. Blake releva son regard vers Alban lorsqu'il reprit la parole, il secoua la tête en l'entendant, maintenant Alban allait jouer la petite victime ? Merde à la fin, c'était sa faute s'il en était arrivé là. Blake n'allait pas tout se mettre sur le dos non plus juste pour ses beaux yeux. Sohan détourna le regard vers son père, il voyait bien malgré son jeune âge que ça n'allait pas, ça n'allait plus depuis un petit moment. Blake mit sa main dans son dos pour le rassurer doucement. "Parce que en plus faudrait que je te tienne la main ? Je l'ai déjà fait assez je crois." répliqua t'il alors que Sohan serrait son tonton contre lui. Blake le suivit du regard lorsqu'il s'éloigna et il déposa un bisou sur la tempe de son filleul, murmurant des paroles rassurantes avant de se figer en entendant Alban. Il sentit la colère monter en lui mais avoir Sohan dans les bras l'empêcher d'exploser. Sans dire un mot il sortit de la salle et alla jusqu'au bureau d'accueil. Il sentait le regard de ses collègues sur lui mais il s'en fichait royalement. "Bernie tu peux le surveiller quelques minutes pour moi ? Je dois discuter avec Alban." Bernie fronça des sourcils alors que Blake posait doucement Sohan sur son bureau mais le petit garçon refusait de le lâcher. "Mais Blake qu'est ce que tu..." "Surveille le s'il te plait." Il se tourna ensuite vers Sohan. "Je reviens très vite mon chéri, tu restes avec Bernie tu vas voir elle a plein de jouets à te montrer." dit il en déposant un baiser sur son front avant de repartir vers la salle de repos. Clairement il était en colère et aucun de ses collègues ne tenta de savoir ce qu'il se passait. De nouveau dans la salle, il verrouilla la porte et regarda Alban. "Sohan est avec Bernie, il n'a pas besoin de voir ça." dit il comme explication avant de faire plusieurs pas vers le brun. "Et quand est ce que tu voulais que je t'avoue mais sentiments ducon ? La première année quand clairement t'était attiré que pas des nanas mais que ça posait pas de problème d'avoir un pote gay ? Ou l'année où tu as rencontré Jade peut être ? Ouais sûrement j'aurais du ouvrir ma gueule à ce moment là t'as raison..." Blake avait avancé vers Alban, le coinçant contre le mur et son propre corps. Il était fatigué de tout ça, de cette danse, des cachoteries, de devoir mentir à son meilleur ami. "T'as raison, je suis pas blanc comme neige dans toute cette histoire, mais si j'ai rien dit c'est parce que je ne voulais pas te perdre, et parce que j'étais persuadé que tu m'aimerais jamais comme ça, que c'était impossible un truc entre nous." Son regard dévia malgré lui vers les lèvres d'Alban et il eut envie d'y gouter, encore, mais ce ne serait pas une très bonne envie de se laisser aller comme ça. Parce que pour Blake, il était clair que les choses étaient finies entre eux. "T'es perdu entre quoi et quoi Alban ? Parce que si t'as la trouille d'admettre que je te plais, alors peut être que ça vaut pas le coup qu'on reste amis, parce que l'homme dont je suis amoureux lui il aurait pas peur d'essayer..." Malgré lui Blake posa sa main sur la joue d'Alban pour la caresser doucement. "T'as peur de quoi ? Jade est déjà partie, et elle pourra pas t'enlever Sohan...pourquoi...pourquoi tu veux pas ?" demanda t'il dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 512
pseudo : Otter
célébrité, © : Chris Wood (.Cranberry)
âge : 30 ans
occupation : Policier en congé sabbatique
côté coeur : Fiancé à une Perle, amoureux d'un autre coeur à prendre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : 0/4 libre (Alke #2 + Alde #1 + Alip #1 + Aloa #1)
MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Sam 14 Jan - 15:26

Always come back to you. As if you were the only one


Alke 2. ft. Sohan Quill


       



La colère peut faire faire de drôles de choses. Je suis pourtant quelqu'un d'assez calme. Je suis du genre médiateur, mais quand les sentiments obscurcissent le jugement on perd souvent le recul. Pas moyen d'utiliser mon cerveau. C'est mon cœur qui parle, qui agit et c'est sûrement ce qui me fait le plus peur. J'avais attraper son poignet mais fait presque tout de suite machine arrière. Sohan était là, je pouvais pas vraiment agir n'importe comment. Le regard qu'il m'avait poussé. Mon cœur se serre. Pourtant la colère ne redescend pas. Je suis obligé de lui dire ça. C'est plus fort que moi. Et pourtant chaque mot que je prononce m’énerve encore plus. J’extériorise en frappant un casier. Sohan prend peu. Il a l’habitude de voir son père calme et rassurant et là, c'est lui qui lui fait le plus peur. Il ne comprends simplement pas. Alors il cherche la protection de son tonton de cœur. Moi je continu a fulminer intérieurement. Mais c'est très visible extérieurement. Sohan a peur et ça se voit. Je continu mon discours m'en prenant à lui et à sa colocataire. C'est débile. Tellement débile. Et chaque fois que je croise son regard renfrogné, tellement froid à ce que je peux lui dire, comme s'il s'en foutait. Je le prends à partie. « Parce que en plus faudrait que je te tienne la main ? Je l'ai déjà fait assez je crois » Putain il m’énerve ! Il comprends rien. Bien sur qu'il doit m'aider. S'il veut quelque chose, il va devoir m'aider. Mais je comprends aussi quelque part. Il est le dindon de la farce dans cette histoire. C'est lui qui a souffert le plus. Mais ce fait, je l'ignore totalement. Parce que j'ai pas la tête à réfléchir.

Je m'en vais vers le lavabo. Me passe de l'eau sur le visage. Puis je prononce cette phrase. Une phrase même pas réfléchie. Même pas calculé. Mais je sais qu'elle le fera réagir. Et c'est peut-être tout ce que je veux. Qu'il réagisse, qu'il reste pas aussi impassible face à ce que je lui dis. Et c'est exactement ce qui se passe. En quelques secondes, il quitte la pièce avec mon fils dans les bras. Pendant quelques secondes, je voudrais le suivre, mais non. Ne deportons pas nos problèmes là où tous pourrait les entendre. Je besoin de … « Bordel de merde! » Je frappe de nouveau dans un casier. Juste le temps de se prendre la tête entre les mains et tenter de respirer un coup pour se calmer que la porte s'ouvre de nouveau. Blake verrouille la porte. Ce n'est pas bon signe. « Sohan est avec Bernie, il n'a pas besoin de voir ça » Vraiment pas bon signe. La colère est toujours là, mais elle laisse quand même pas à une certaine inquiétude. C'est lui le bourrin de notre duo. C'est lui qui à les coups de sang. Et je suis clairement aller trop loin. Il s'approche de moi, je recul instinctivement. « Et quand est ce que tu voulais que je t'avoue mais sentiments ducon ? La première année quand clairement t'était attiré que pas des nanas mais que ça posait pas de problème d'avoir un pote gay ? Ou l'année où tu as rencontré Jade peut être ? Ouais sûrement j'aurais du ouvrir ma gueule à ce moment là t'as raison... » Je me retrouve dos au mur. Litteralement. Il est là devant moi, ses bras bloquant toutes possibilités de fuite. Je le regarde dans les yeux sans savoir quoi lui répondre. Putain je suis con. Peut-être qu'il aurait du me le dire, mais moi aussi j'aurais eut peur de le perdre … Je l'ai fais souffrir par égoïsme. Mais non, je peux pas, je n'y arrive pas. Pourquoi je n'y arrive pas. « T'as raison, je suis pas blanc comme neige dans toute cette histoire, mais si j'ai rien dit c'est parce que je ne voulais pas te perdre, et parce que j'étais persuadé que tu m'aimerais jamais comme ça, que c'était impossible un truc entre nous. » Il confirmait mes soupçons. J'aurais fait la même chose. Et jusqu'à hier soir, je pense que j'ai toujours penser que c'était impossible aussi. Maintenant, j'ai l'impression de le choisir faute d'autre chose. En second choix parce que Jade veut plus de moi. Et j'ai aussi pas envie de lui faire ça. Et il y a toujours ce cerveau qui me retiens de penser que je puisse être gay. Putain, je n'ai jamais été attiré par les mecs ! Alors pourquoi depuis quinze jours, depuis ce baiser, les choses changent ? « T'es perdu entre quoi et quoi Alban ? Parce que si t'as la trouille d'admettre que je te plais, alors peut être que ça vaut pas le coup qu'on reste amis, parce que l'homme dont je suis amoureux lui il aurait pas peur d'essayer... » Je grimace. Parce que ce con à raison. Je suis pas quelqu’un de peureux de lâche ou autre chose. Je suis du genre à affronter les choses et pourtant là, je me sens tellement faible face à la situation. Une sensation que j'ai encore jamais ressentis aussi fortement. Peut-être que c'est de là d'où viens ma peur, cette idée d'impuissance. Et puis … Il me le dit encore. Il m'aime …

Je suis surpris. Un geste de douceur. Il pose sa main sur ma joue. Je frissonne, je ferme les yeux automatiquement, penchant légèrement ma tête contre sa main, appuyant sa caresse ce contact. Un sentiment d'apaisement m’envahis quelques secondes. « T'as peur de quoi ? Jade est déjà partie, et elle pourra pas t'enlever Sohan...pourquoi...pourquoi tu veux pas ? » Il n'a pas tout à fait raison là dessus. J'ai une boule au ventre. « Je … » Je sais pas quoi dire quoi faire. Je dois réorganisé mes idées. Je suis déjà rassurer de sa réaction. Il est en colère mais quelque chose l'attache encore à moi. Ma main rejoint la sienne. Je prends le même volume sonore, la même douceur dans la voix que la sienne. « J'ai peur de tout là. J'ai peur qu'elle trouve le moyen de me le prendre pour se venger. J'ai peur de ne plus pouvoir être le père que j'aimerais être pour lui. J'ai peur de perdre mon identité. J'ai peur de te faire souffrir aussi. C'est l'inconnu pour moi là. Le floue total. Mais il y a une chose dont je suis certain. Je … Je t'aime. » Je serre sa main. L'air d'un chiot perdu. Mes jambes sont faibles, chancelante. J'ai envie de tout laisser tomber, de ne pas être venu ici. Et pourtant ce n'est pas vraiment un regret, c'est juste encore cette foutue peur qui tente de prendre le dessus. Mais je ne dois plus être lâche. « Peut-être que l'on peut essayer … Je sais pas comment … être … tout les deux … tu vois … Mais surtout, je veux que tu saches que si on fait ce choix, je veux pas que dans ton esprit, une seule seconde, il y ai l'idée que je t'ai choisi par défaut. Parce que Jade est partie. » Même si dans les fait c'est la vérité, c'est exactement le discours que j'ai tenu la veille, ce n'est pas ma volonté profonde. Si j'essaie c'est parce que je sias que je l'aime. Lui un homme et que merde je ne sais pas comment je vais réagir à chacune des étapes que l'on va devoir passer ensemble.

(c) naehra.


---------------------------------------

   
   
Take a deep breathe.
Heart listening ☽ You need to make the right choise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 37
pseudo : spf
célébrité, © : jesse lee soffer, cristalline
âge : trente trois ans
occupation : policier
côté coeur : célibataire amoureux de son meilleur ami

MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Dim 15 Jan - 20:56

Blake déglutit avec difficulté. Il avait étalé toutes ses cartes pour Alban. Il ne manquait plus que la décision de ce dernier, qui impacterait leur relation pour toujours. C'était soit oui, soit non. Et dans ce dernier cas, Blake avait déjà prit la décision qui s'imposait : il partirait. Il laisserait Alban et Sohan tranquilles et il irait ailleurs, c'était une importante décision, mais elle s'imposait d'elle même, même si ça lui donnait la sale impression de fuir face à un problème qu'il avait créé. Sans lui, rien de tout cela ne serait arrivé et Sohan aurait encore deux parents unis et amoureux. Blake revint au présent, écoutant Alban lui parler de ses peurs, de Jade lui prenant Sohan, de son rôle de père, mais aussi sa peur de ne plus se retrouver. Il comprenait tout ça, et il voulait l'aider plus que tout. Il était prêt à travailler pour permettre à Alban de rester à la maison et s'occuper de Sohan. Cet arrangement lui allait à la perfection, d'autant qu'ils ne pourraient se permettre d'être tous les deux sur le terrain, risquant ainsi que Sohan se retrouve sans père. Quant à Jade, il savait qu'elle pouvait être redoutable, mais irait elle jusqu'à priver Alban de son fils ? Et là le policier savait qu'il ne pourrait pas faire grand chose, excepter soutenir Alban. Mais il savait qu'il pouvait l'aider à s'accepter, à réaliser qu'il pouvait être le même homme qu'avant et qu'il pouvait être gay, ou bisexuel. Il l'aimait, il était prêt à l'aider. Blake sentit la pression sur a main et il serra celle d'Alban, passant son autre main dans son dos pour le soutenir. Sa posture n'était plus la même, il ne voulait plus empêcher Alban de fuir, il voulait l'aider. Ses propos suivant lui coupèrent le souffle et il sentit les larmes lui monter aux yeux. Même dans ses rêves les plus fous, il n'avait pas imaginé entendre ces mots un jour. Il lui fit un sourire, heureux, pour la première fois depuis ce qui semblait être une éternité et il hocha la tête. Il voulait l'embrasser mais Blake savait que c'était trop tôt, qu'ils devraient prendre leur temps. "Je sais ça Alban. Et je pense qu'on devrait prendre notre temps et pas...sauter dans une nouvelle relation tout de suite" Blake prit la main d'Alban dans la sienne et l'emmena jusqu'à une chaise, s'asseyant en face de lui. "Tu as besoin de temps, et je le respecte. Je sais que tu vas vivre des moments compliqués, avec Jade, et avec moi. Et si je serais à tes côtés du début à la fin, sache qu'il n'y a pas de pression de ma part pour qu'on se mette ensemble. On ira à ton rythme, avec tes règles. Parce que la dernière chose que je veux, c'est que tu penses que tu dois te mettre avec moi, que tu es obligé." Il porta la main d'Alban à ses lèvres et y déposa un baiser. "Je veux pas perturber Sohan non plus mais je..." Blake baissa la tête son regard vers le sol, il se mordit la lèvre, hésitant à aller plus loin avant de prendre une inspiration. "Je vous aime tous les deux, je vois Sohan comme mon propre fils." commença Blake avec un sourire. "Et si je le peux, et si tu me laisses faire, je voudrais prendre soin de vous, je veux que tu le saches. Tu seras toujours son papa, quoi qu'il arrive Alban, ça ne changera jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du staff
avatar

messages : 512
pseudo : Otter
célébrité, © : Chris Wood (.Cranberry)
âge : 30 ans
occupation : Policier en congé sabbatique
côté coeur : Fiancé à une Perle, amoureux d'un autre coeur à prendre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs : 0/4 libre (Alke #2 + Alde #1 + Alip #1 + Aloa #1)
MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Lun 23 Jan - 23:34

Always come back to you. As if you were the only one


Alke 2. ft. Sohan Quill


       



Quand il quitte la salle, ma colère atteint son paroxysme. Je suis quelqu'un d'un naturel plutôt calme, mais quand on touche à mes sentiments, j'ai plus de mal à faire la part des choses. Et là, je suis clairement aller trop loin. Je dois me calmer si je veux que les choses avancent entre nous. Et puis, il reste Blake. Je ne dois pas m'inquiéter une seule seconde de ce qu'il fait avec mon fils. Parce que s'il là fait partir, c'est qu'il a une excellente raison. Une très bonne raison qui n'est pas bon signe pour moi j'en ai peur. Son retour en fermant la porte à clef ne me rassure pas. N'aller pas penser que j'ai peur de lui. Je sais qu'il ne me fera pas physiquement du mal. Et puis je reste quand même largement capable de me défendre contre lui. Même si j'en aurait probablement pas le courage. Non, j'ai peur de ce qu'il va dire. Parce que je sais qu'il va faire mouche. Me mettre dans les cordes. Je recule d'instinct. Il se palque contre moi et me coupe toute chances de fuite.

Chaque mots qu'il prononce me font mal. Parce qu'il a raison. Parce qu'il appuis là où ça fait mal. Parce que je suis aller trop loin et qu'il a raison d'être en colère contre moi. J'entends. J'écoute. Je me tais. Je subis. Ses attaques sur ma réflexion déplacée. La reconnaissance de sa culpabilité. Et ce constat que je fuis. Oui je fuis par peur. Et la peur ce n'est pas ce qu'il aime chez moi. Celui qu'il aime n'a pas peur. Putain il m'aime. Je devrais me sentir plus bas que terre. Mais ce simple mot. L'homme dont je suis amoureux. Ce mot me fait frissonné. J'ai l'impression de l'entendre pour la première fois. Et ça fait du bien à mes oreilles et du mal à mon cœur. Je suis en proie a des émotions contraire. La passion, l'envie de lui sauter au cou, mais aussi la peur de le faire. La colère aussi. Elle est toujours là. Jusqu’à ce que sa main aille jusqu'à ma joue. Ce geste de tendresse change tout. Je frissonne. J'appuie le geste. Ça me fait du bien. J'ai l'impression de le retrouver. Je me calme tout de suite. Et puis ses mots.

J'attrape sa main. Lui partage mes peurs. Celle de Jade. De ce qu'elle pourrait faire pour se venger, pour me prendre Sohan. Elle est en colère contre moi. Et elle a même peut-être l'envie de penser qu'il serait mieux si je n'étais pas là pour l’élever. Celle de ne plus être aussi présent pour Sohan, de changer et pas forcement en bien. Je me dirige vers l'inconnu et j'ai peur que ça fasse du mal à l'être qui compte le plus pour moi. Puis il y a cette peur débile de ne plus savoir qui je suis. J'ai toujours eut une image claire de moi qui est portant en train de voler en éclat. Je suis perdu. Mon éducation ne m'a pourtant pas pousser à craindre ce genre de réflexions. Ma mère en bonne hippie qui prône depuis toujours la libération des mœurs. Mais non quelque chose bloque en moi. Je n'ai jamais ressentis quoi que ce soit pour un homme et aujourd'hui, après avoir poser mes lèvres sur celles de Blake, je m’aperçois que ce n'est pas tout à fait vrai. Lui je le trouve attirant. Son sourire, ses yeux, ses biceps, ses fesses … Mais je n'arrive pas à le formuler.

Je ne suis qu'un petit chiot perdu. Je lui serre un peu plus la main. Son autre passant dans mon dos pour me supporter. Il est tendre. Il est doux. J'en ai besoin. Je l'aime. Je peux, je dois le dire. Ça suffit de ne le dire que dans ma tête. J'aime cet homme. Mes mots le troublent. Ça se sens. Se voit. Les larmes perlent sur le bord de ses yeux. Je m'en veux de le faire pleurer. Même de joie. Je m'en veux d'avoir tant de pouvoir sur lui. Son sourire surprime tout mes doutes, mes remords. « Je sais ça Alban. Et je pense qu'on devrait prendre notre temps et pas...sauter dans une nouvelle relation tout de suite » Il me mène jusqu'à une chaise. Se pose devant moi. Ne lâchant pas ma main. « Tu as besoin de temps, et je le respecte. Je sais que tu vas vivre des moments compliqués, avec Jade, et avec moi. Et si je serais à tes côtés du début à la fin, sache qu'il n'y a pas de pression de ma part pour qu'on se mette ensemble. On ira à ton rythme, avec tes règles. Parce que la dernière chose que je veux, c'est que tu penses que tu dois te mettre avec moi, que tu es obligé. » Je respire, étouffe un sanglot. Pas de tristesse. Non de bonheur. Je suis juste heureux de l'entendre dire ça. Il dépose un baiser sur mes mains. Je le regarde dans les yeux avec un sourire soulagé. J'avais besoin de l'entendre dire ces mots.

Pourtant, je sens qu'il m'échape un peu. « Je veux pas perturber Sohan non plus mais je... » Il baisse le regard. Pendant quelques secondes, j'ai peur des mots qu'il va prononcer. Pourquoi ce mais ? Il prends une grande inspiration et se lance. « Je vous aime tous les deux, je vois Sohan comme mon propre fils. » Mes yeux se mettent à briller. Il faut qu'il arrête avec ces déclarations d'amour, il va me faire chialer. « Et si je le peux, et si tu me laisses faire, je voudrais prendre soin de vous, je veux que tu le saches. Tu seras toujours son papa, quoi qu'il arrive Alban, ça ne changera jamais. » Un large sourire se dessine sur mon visage. Pris d'une vive émotion, mes mains se place sur ses joues et lui bloque le visage entre le creux de celles ci. Je l'embrasse, déposant un baiser transpirant la joie et l'émotion du moment.

« Arrête d'être parfait comme ça je vais avoir des complexes. » Je lache un rire nerveux. C'est notre troisième baiser. Le second voulu et maîtrisé. Il est encore timide, mais, j'en avais envie. « Je sais qu'on dois prendre notre temps, mais je pense qu'il est temps qu'on ai un vrai rendez-vous galant tout les deux … » Oui je propose comme ça alors qu'il y a quelques secondes nous étions en train de nous disputer. Mais je veux avancer, je veux continuer de vivre et aller de l'avant avec ce nouvel avenir et lui à mes côtés. Mais je perds vite mon sourire pour un air un peu paniqué, voir perdu. « Je vais avoir l'air d'un con mais … Y a un endroit spécial pour sortir quand … quand on … quand on sort entre mecs ? » Un air gêné s'imprime sur mon visage. Je suis un idiot.

(c) naehra.


---------------------------------------

   
   
Take a deep breathe.
Heart listening ☽ You need to make the right choise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 37
pseudo : spf
célébrité, © : jesse lee soffer, cristalline
âge : trente trois ans
occupation : policier
côté coeur : célibataire amoureux de son meilleur ami

MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   Lun 6 Fév - 0:30

Blake savait que ses propos avaient un impact sur son meilleur ami, il lui ouvrait son coeur et il était soulagé de voir que cela ne le laissait pas insensible même si la dernière chose qu'il voulait était de le faire pleurer, même de joie. Blake avait l'impression que son coeur allait exploser alors qu'Alban prenait son visage entre ses mains avant de l'embrasser. Blake y répondit, avec tout l'amour dont il pouvait faire preuve, une de ses mains venant caresser la joue de son vis à vis. Il aurait voulu que ce baiser ne s'arrête jamais, mais le policier savait que le monde réel avait, pour le moment, d'autres plans pour eux. Ils étaient sur son lieu de travail et tout le monde savait qu'ils se trouvaient là. Quelqu'un ne tarderait pas à venir voir ce qu'il se passait s'ils trainaient trop là dedans. A la remarque d'Alban, Blake ne put s'empêcher de rougir lors qu'il lui dit qu'il était parfait, chose qu'il était loin d'être à ses yeux. Après tout, son baiser avec Alban avait ruiné son mariage et sa famille, il ne devait pas penser à ça maintenant et se concentrer sur les bonnes choses qui allaient arriver. "D'entre nous, c'est toi l'homme parfait..." souffla Blake contre les lèvres d'Alban. Il avait envie de l'embrasser, encore mais il ne voulait pas aller trop vite non plus. Il fut donc assez surprit lorsque Alban parlé d'un repas entre eux, un premier rendez vous amoureux qu'il n'imaginait pas arriver si vite, bien qu'il était content qu'Alban en parle. Blake était sur le point de répondre lorsqu'il vit que le sourire sur le visage de son meilleur ami disparu pour laisser place à l'inquiètude. Il comprit néanmoins ses craintes, conscient que les choses allaient être difficiles au début. Alban ne quittait pas sa femme pour uen autre, mais pour être avec un homme et ça c'était une sacré première. Blake ne pouvait imaginer ce qu'il se passait dans la tête du brun, mais il serait là pour l'aider au fur et à mesure. "Eh bien, les mecs qui sortent entre mecs vont généralement au restaurant...ou dans des boites pour mecs mais perso je pense pas que la seconde option soit la meilleure pour toi." répondit il, se voulant drôle avant de se reprendre. "Et puis pour être honnête, j'aime pas trop ce genre de boite mais je connais un endroit où on serait tranquille. C'est une sorte de...club si on veut. Là bas on sera tranquilles et les employés sont discrets et tenus au secret. Si c'est ça qui t'inquiète, je peux te rassurer." dit il en prenant la main d'Alban dans la sienne et en déposant un baiser dessus. Il était tombé sur ce club d'élite au cours d'une ancienne enquête de meurtre, et s'il n'avait jamais usé de ce service, le directeur lui avait laissé sa carte en lui disant qu'il serait le bienvenu s'il en avait besoin. "Je peux m'occuper des réservations et préparer ça pour la semaine prochaine si ça te dit ?" demanda le policier, son regard plein d'espoir dans celui d'Alban. Il y eu un silence puis quelques coups tapés à la porte. "Les gars, pas que je veuille vous déranger, mais j'ai un petit garçon qui s'inquiète là..." lança Bernie de derrière la porte sans l'ouvrir. Elle se doutait peut être de ce qu'il se passait, mais par respect et discrétion ne ferait aucun commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Always come back to you. As if you were the only one ♥ Alke 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Downtown-
Sauter vers: