AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 seek those who fan your flames (shayna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit lutin
avatar

messages : 23
célébrité, © : st, cheap thrills.
âge : eighteen, feels like eighty
occupation : waitress, stay alive
côté coeur : gagged heart


POST-IT
List on the fridge :
RPs : disponible
MessageSujet: seek those who fan your flames (shayna)   Dim 27 Nov - 23:18


I fought the war but the war won’t stop for the love of god.
I fought the war, but the war won.

Tu lâchais la télécommande, lasse de faire continuellement le tour de toutes ces chaînes qui ne diffusaient que des programmes plus insignifiants les uns que les autres. Une série dont tu n'avais jamais entendu parler pour bruit de fond, ça ferait l'affaire. Du moins le temps d'éteindre cette cigarette, boire une nouvelle gorgée de ta bierre et aller chercher le sachet magique scotcher derrière l'horrible cadre de la cuisine. D'ailleurs chaque fois que tu allais le chercher ce sachet, tu te demandais pourquoi tu persistais à le laisser là. Cette technique était digne d'un des navets qui passaient à cette heure-ci sur le trois-quart des chaînes, tu devais d'ailleurs sûrement être en train d'en regarder un le jour où t'es venue cette idée de cachette. Et elle était nulle certes, plus que ça même, mais au moins elle demeurait en dehors des prunelles de ta petite-sœur et bien haut-delà d'où ses mains pouvaient se poser. A moins qu'il lui vienne à l'idée de monter sur une chaise pour regarder au dos de ce tableau qu'elle détestait sûrement autant que toi, mais faudrait qu'elle soit sacrément défoncée pour ça. Pas avant des années donc, et au mieux jamais. Elle serait bien au-dessus de tout ça cette gamine, de toute façon. Du moins c'est ce que tu espérais en saisissant ce foutu sachet, avant de remettre le cadre et retourner jusqu'au canapé que tu venais de quitter. Deux heures. Il était presque deux heures du matin et t'étais toujours là, en train de te rouler un joint. Le sommeil, ce n'était plus ton ami depuis des lustres maintenant. Tu avais du lui faire quelque chose de terrible par le passé pour qu'il demeure si rancunier. Il te fuyait, encore et encore. Mais pas seulement toi, puisque sur ta porte d'entrée tu entendais un point timidement frapper. Un son étouffé, amical. Oui, amical. Car il n'y avait qu'un ami pour prendre la peine de ne pas sonner – ou quelqu'un qui avait déjà essayé et qui s'était pris un point pour avoir réveillé la petite au beau milieu de la nuit. « Des ennuis ? » Shayna, ta voisine, ta meilleure amie. Elle n'avait pas la tête des bons jours, pas celle des pires non plus. Peut-être était-ce juste la fatigue qui rendait son teint halé si terne, mais vu l'horaire de sa visite, tu en doutais. Toutefois muette, tu regagnais le canapé, la laissait fermer la porte derrière elle puis finissais de rouler. Une taffe, une deuxième. Et tu lui tendais la friandise du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit lutin
avatar

messages : 44
pseudo : spf.
célébrité, © : ste bertam rose (©twistedlip)
âge : 22 tours de la planète bleue.
occupation : malheureusement pour toi, serveuse en boite de nuit.
côté coeur : en couple mais foutrement éprise d'un autre.


POST-IT
List on the fridge :
RPs :
MessageSujet: Re: seek those who fan your flames (shayna)   Lun 28 Nov - 2:06

seek those who fan your flames
Sid & Shayna
Because of you, I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more.

Ce soir tu ne bosses pas. Tu ne sors pas non plus. Tu te reposes. Tu comptes bien rattraper les nuits de sommeil que tu dois à ton corps. D’habitude, tu espères prolonger la nuit. Tu tentes de t’offrir un léger supplément de rêve à défaut d’âme. Tu cherches à tout prix à rester le plus éloignée possible du retour à la réalité. Mais ce soir, tu ne veux pas. Ce n’est pas tant que tu adores sortir. Ton problème est que tu ne sais pas rentrer. Alors, dès que la nuit tombe, pour éviter d’être seule face à ta télé, ton écran d’ordi, celui de ton iPhone ou tes questions métaphysiques, tu sors de manière absolument indécente selon ta foi envers qui tu épanches ta culpabilité à coups de jus dégueu. Tu ne t’amuses pas forcément, c’est juste que tu ne sais pas t’endormir. Et ce n’est pas nouveau. Tu as toujours fait beaucoup de cauchemars. Ta mère t’a prise dans ses bras quand tu étais petite. Tu t’es sentie protégée. Mais jamais vraiment rassurée. Ce que tu n’as pas trouvé dans les bras de ta mère cernée, tu fais semblant de le chercher chez des garçons mal rasés. Tu te retournes dans ton lit pour essayer de rejoindre Morphée, mais un vacarme provenant de l'extérieur de ta chambre t'en empêche. Et c'est Ashton qui en est à l'origine. Tu reconnaîtrais sa voix entre mille. Et il faut dire que là, elle est bien éraillée. Il a du bien forcer sur l'alcool et pas seulement. « PUTAIN MAIS FAIT MOINS DE BRUIT BORDEL ! » Tu hurles. À la place de répondre à ta charmante intervention, ton frère ouvre la porte de ta chambre et t'annonce presque joyeusement : « J'suis venu chercher d'la cons, on fête le retour de Dylan ! » Tu te redresses promptement. Est-ce que tu as bien entendu ce qu'il a dit? « Dylan? » Tu répètes. Il hoche la tête et referme la porte de ta chambre. Ok. Dylan. Dylan, son meilleur ami. Dylan, le type avec qui tu as eu un semblant d'histoire. Dylan, le type qui s'est barré eu jour au lendemain sans te prévenir. Cellule de crise. Il faut que tu vois Sid. T'as besoin de ta meilleure amie. Tu check l'heure sur ton portable. Il est deux heures du matin. Tu la connais trop bien pour penser qu'elle doit être déjà endormie. C'est une insomniaque, tout comme toi. Tu enfiles une veste sur ton pyjama et tu te presses d'aller chez elle. Elle habite la maison d'à côté. Trois coups secs contre la porte d'entrée. Elle t'ouvre. « Des ennuis ? » Est-ce que le retour de Dylan en ville peut-être considéré comme un ennui? Assurément. Tu as un copain. Votre relation est platonique, certes, mais stable. Et tu l'sens. Tu sais que Dylan va encore tout chambouler dans ta vie. Parce qu'avec lui, tu ne contrôles rien. Absolument rien. Tu refermes la porte derrière toi et tu suis Sid dans le salon. Tu l'observes attentivement rouler son pilon. Tu ne dis rien. Elle tire quelque lattes dessus, puis te le tend. « Dylan est revenu... » Tu souffles avant de t'emparer du joint et d'aspirer longuement. Au moins ça te détendra.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
seek those who fan your flames (shayna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: (CALGARY, CANADA) :: Southeast-
Sauter vers: